jeudi 23 mars 2017

Visite au Centre Paul Klee Berne Suisse

Aujourd'hui j'ai eu la chance de visiter le Centre Paul Klee à Berne en Suisse. Paul Klee est un peintre  que j'ai eu la chance de connaitre depuis mon enfance puisque la maison où il a séjourné durant son passage par la Tunisie se trouve dans la même ville où j'ai grandi. Mon père m'a souvent parlé de lui , de son passage en Tunisie.Il le faisait chaque fois où nous passions devant cette demeure, qui est hélas abandonné! 

Le centre est une merveille architecturale dessinée par l'architecte Renzo Piano. Il se présente en trois bâtiments  formant une onde ou vague. 




Le musée  abrite un grand nombre des oeuvres du peintre mais offre aussi des expositions périodiques  comme celle que j'ai eu la chance de voir aujourd'hui: Devrait tout être su? 

« Devrait tout être su ? Ah, je ne le crois pas ! » notait Paul Klee sur l’une de ses dernières œuvres. L’exposition ouvre de nouvelles perspectives sur le peintre Klee, qui était aussi philosophe, poète et jonglait avec les mots . 
L'exposition nous présente ses créations verbales, son art de manier la langue, qui s’accompagnent souvent d’un sens subtil de l’ironie et de l’humour, ouvrent de surprenantes perspectives sur ses toiles. Son œuvre est l’expression d’une « pensée artistique », qui a pris forme de manière incroyablement diverse et riche. Différentes présentations nous introduisent dans l’univers mental de Klee. Des livres, provenant de sa bibliothèque personnelle, nous invitent à le suivre dans ses lectures, pour un « petit voyage au pays de la meilleure connaissance ».
J'ai aussi pu voir le film d'ARTE: Le Silence de l'Ange  de Michaël Gaumnitz et qui retrace la vie et la carrière du peintre tout en stressant l'influence de son passage par la Tunisie sur certaines de ses oeuvres. 
J'ai beaucoup aimé l'exposition et j'ai pris connaissance  de beaucoup de détails qui m'ont échappé   mais j'ai senti de l'amertume aussi. D'une part je n'ai pas pu voir  des oeuvres de Klee faites en Tunisie. D'autre part, j'ai senti du regret pour  la culture en Tunisie . Un pays  qui regorge de trésors artistiques et historiques  et qu'on n'exploite pas. 





Quoiqu 'en avril 2014,  la Tunisie a célébré le voyage de Klee, Macke et Moillet qui  s'est déroulé du 7 au 22 avril 1914 cela reste  insuffisant. En effet durant ces célébrations des  personnes  de différents pays et surtout des Suisses et des Allemands sont revenues  sur les traces de Klee mais elles étaient déçus en arrivant devant la maison qui a accueilli l'artiste en 2014 puisqu'ils  se sont retrouvées devant un bâtiment fermé, abandonné, et délabré. Il n'y avait aucune indication et aucune trace du séjour de l'artiste à  la ville  d'Ezzahra , jadis appelée Saint Germain. 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire