GVO

dimanche 27 février 2011

Coup de Gueule



Comme je l 'ai déjà dit hier, je n 'étais pas optimiste suite à la rencontre avec le Premier Ministre . Je ne l 'ai pas senti sincère. Beaucoup de gens ont dit que je disais ça parce que je suis entrée le voir  avec le préjugé qu 'il était mauvais car il a travaillé pour  Ben Ali. D'autres pensent que je suis traître parce que je l 'ai rencontré. Aux premiers  je dis quelqu'un qui a travaillé pour Ben Ali dans plusieurs postes depuis 1989  et qui n 'a pas agi pour  aider le pays ne peut être bénéfique pour le pays maintenant. Aux autres je dis, je suis une blogueuse je fais un travail d'information j 'ai le droit de rencontrer qui que ce soit .Je ne représente aucun parti politique et je ne représente que moi même. Je n 'invite personne à me suivre ou à adopter mes idées. Depuis que j 'ai commencé à bloguer en 2007, je me suis toujours exprimée spontanément. Je n 'ai pas cherché à dissimuler quoi que ce soit car j'ai toujours veillé à être indépendante  et j 'ai toujours préservé ma liberté. Je n 'ai de compte à rendre à personne.C 'est parce que ej en représente personne que j 'ai le droit de rencontrer qui que ce soit.

Comme citoyenne tunisienne je suis contre la présence de Mohamed Ghanouchi dans le gouvernement transitoire. Je  ne suis pas satisfaite de sa prestation depuis le 14 Janvier 2011. Comme citoyenne tunisienne je suis pour l 'élection d'une Assemblée Constituante. Et comme citoyenne tunisienne j'accepterai tous les choix faits par mes compatriotes. Cependant , j 'ai le droit de défendre mon opinion. J 'ai le droit de m 'exprimer.

Plusieurs des personnes qui me reprochent ma rencontre avec Mohamed Ghanouchi et me traitent de traître font partie du  Front du 14 Janvier ( je peux comprendre ça du langage utilisé pour  la défense fervente  de l 'idée de l 'établissement d'un Conseil pour la Protection de la révolution), qui passe souvent au stade insultes). A ceux ci je poserai une seule question : Avec qui vos leaders ou portes parole sont ils entrain de discuter ou je dirai de négocier l 'établissement d'un Conseil pour la Protection de la Révolution?  

D'autres personnes le font sans un but précis. Ce sont des gens qui ne se sont jamais intéressés à la situation de la Tunisie auparavant. Ce sont des gens qui n'ont jamais osé dire non ou discuter des problèmes de ce pays et qui se retrouvent soudainement libres de dire ce qu 'ils veulent donc ils se mettent à insulter tout le monde gratuitement et tout ça dans le cadre de la liberté d 'expression.
Il y a' sûrement d'autres catégories que je n 'ai pas réussi à discerner mais je me contente de ces deux là.

Aux premiers je dis contrairement à vous  je n 'ai aucune ambition politique. Je suis une citoyenne tunisienne qui aime la pays tout comme tous les citoyens tunisiens. J'ai une opinion que je défends comme j 'ai toujours défendu mon opinion depuis des années. Je ne partage pas votre opinion mais sans pour autant vous insulter dans vos personnes . Je respecte la différence. 

A ceux qui appartiennent à la deuxième catégorie je dirai que votre harcèlement verbal ne  réussira pas à m 'intimider. Je continuerai à écrire. Je continuerai à donner des interviews , à faire des apparitions sur les TV car personne ne peut nier le rôle des médias alternatifs dans la révolution.  Je ne vous ai pas vu commenter sur mon blog ou ma page avant le 14 Janvier car vous aviez peur!Au lieu de chercher à comprendre vous vous attardez sur des détails comme  un piercing !

Au Premier Ministre je dis, selon mes constatations pesronnelles  de journaliste citoyenne qui observe la situation du pays comme elle le peut une grande partie du peuple demande une Assemblée Constituante et demande que vous quittiez le pouvoir. Pourquoi vous n 'écoutez pas  le peuple ?
Mr ce qu'on a vu ces deux derniers jours est inacceptable. Votre gouvernement n 'a pas réussi à faire ses preuves. Le sang tunisien a coulé de nouveau. Le sang tunisien est cher Monsieur . La Tunisie a vécu un massacre ces deux derniers jours. Des jeunes avides de liberté , de démocratie et de dignité sont morts sous les balles. Des balles réelles ont été tirées contre des tunisiens. Mr vous avez parlé d'un complot lors de notre rencontre pour l 'Assemblée constituante . Je vous dit un gouvernement qui ne réussit pas à démanteler les complots doit démissionner. Mr écoutez la colère du peuple ! Écoutez la rage du peuple ! 

Aux gens qui sont en sit-in à la Kasbah pour une vraie démocratie, pour la liberté et pour la dignité , je vous dis ma honte est grande parce que je ne peux plus être à coté de vous comme ça était le cas pendant le premier sit-in à cause de mes problèmes de santé . Je vous respecte et je pense que tout tunisien libre vous respecte. Merci pour les sacrifices que vous faites pour nous , pour la Tunisie.





Sihem Ben Sedrine chez le Premier ministre Des idées en partage( La Presse)


«Le gouvernement se prononcera avant le 1er mars sur la Constituante»
• «La Commission de la réforme politique travaille déjà sur la Constituante»
• «Je n’ai pas d’agenda personnel mais j’ai des idées pour la Tunisie»

Sihem Ben Sedrine est porte-parole du Conseil national pour les libertés en Tunisie (Cnlt) et rédactrice en chef de Radio Kalima. Elle a fait partie de la délégation composée de 6 personnalités représentant les régions et la société civile tunisiennes qui a été reçue, hier, par M. Mohamed Ghannouchi, chef du gouvernement provisoire.
Elle évoque ici le franc débat qui a marqué cette rencontre. Objectifs :  demander la convocation d’une Assemblée constituante et engager le processus de mise en œuvre des institutions de la future démocratie tunisienne.
La journaliste et militante des droits de l’Homme nous a également entretenu de son action, ses credo et de son agenda politique. Interview et révélations.
Une délégation représentant les acteurs de la société civile et des régions a aujourd’hui rencontré le Premier ministre, au palais de Carthage, vous en faisiez partie. Pouvez-vous nous en dire plus ?
Nous avons organisé hier un rassemblement d’une centaine de personnes devant le Palais de Carthage pour sensibiliser le gouvernement provisoire à l’urgence de convoquer une Constituante.

Pour lire le reste de l 'article cliquez ici 

samedi 26 février 2011

Rencontre avec le Premier Ministre

Aujourd'hui comme chaque jour je me suis déplacée à la Kasbah pour revendiquer l’élection d'une Assemblée Constituante. La place était surpeuplée. J 'ai discuté un peu avec les responsables de la communication du sit-in et je les ai informés que je partais  avec un petit groupe pour manifester devant le Palais Présidentiel. Ils ont insisté sur le fait qu'il y 'avait des manipulateurs à la Kasbah et et qui essayent de pousser les gens à bouger et aller manifester au centre ville et qu'ils essayaient de lutter contre ça. Vers Midi  , j 'ai quitté la Kasbah vers Carthage pour être présente au Rassemblement pour Revendiquer l 'élection d'une Assemblée constituante  auquel j 'ai fait appel suite à un débat organisé par le CNLT à propos de la Constituante. A Carthage, nous n 'étions pas nombreux vu que tout le monde était à la Kasbah . Il y 'avait une grande mobilisation policière. Les policiers et l 'armée étaient plus nombreux que nous. Nous avons brandi nos pancartes réclamant la Constituante, nous avons crié le même slogan :"une demande principale, une assemblée constituante !



Après un moment ,  Mme Sihem Ben Sedrine ,la porte parole du CNLT retardée par les policiers qui l 'ont empêchée de passer est arrivée . Elle  m 'a informée qu'on m 'a choisie pour faire partie d'une délégation qui allait rencontrer le Premier  Ministre pour revendiquer une Assemblée Constituante. J'ai longtemps hésité car je n'ai jamais fait confiance à ce Monsieur. Je me suis adressée plusieurs fois à Mr Omar Mestiri pour vérifier que la délégation qui va aller à la rencontre de Ghannouchi y va pour présenter un mémorandum à propos de l'Assemblée constituante. Puis j 'ai décidé d'aller le voir pour mieux cerner sa personnalité  et pour comprendre. En effet, en voyant la foule de la Kasbah le matin je me suis dite qu'il allait partir le jour même.

Deux voitures sont venues pour transporter les six membres de la délégation à l 'intérieur u palais. Une fois la bas  on a pris nos cartes d'identité et nous sommes passés par l 'étape sécurité. Nous sommes montés au premier étage . Dans le couloir j 'ai rencontré Mr Ridha Belhadj secrétaire d'état que je connaissais déjà et Emna ben Jemaa . Puis on nous a fait entrer dans une salle . Nous avons discuté un peu avec mr Ridha Belhadj avant l 'arrivée du Premier Ministre. Quand il est arrivé , Mme Sihem Ben Sedrine lui a présenté les membres de la délégation et a expliqué le but de la visite . Elle lui a présenté le mémorandum et nous a donné la parole un à un et nous avons tous expliqué la nécessité d'une assemblée constituante et que des élections présidentielles n 'avaient pas de sens. Mr Ali Ben Salem salem quant à lui a parlé de la nécessité d'une amnistie pour les prisonniers . Il a parlé de la situation des prisons et des souffrances de prisonniers. Hedi Radaoui a évoqué les problèmes du bassin minier et Mr Riadh Mrabet a évoqué les problèmes des médias. Je me suis contentée d'évoquer la la nécessité de l 'élection d'une Assemblée Constituante et j 'ai parlé de la colère des gens de la Kasbah et les gens de Sidi Bouzid et les autres régions que j 'ai visité depuis le 14 Janvier . Nous avons tous insisté sur le fait que la majorité des tunisiens ne faisaient pas confiance au gouvernement et ne l 'acceptaient pas . 

Le Premier ministre écoutait attentivement et prenait des notes . Il a parlé des 4 scénarios de Yadh Ben Achour et Mr Abdelwaahb Maater lui a expliqué que le scénario d'une Assemblée Constituante était le scénario le plus plausible. Puis Mr Hedi Radaoui a longuement parlé de la situation du bassin minier et le premier Ministre  a demandé à rencontrer Mr Adnène El Hadji pour discuter de ça . Mr Riadh Fergeni  a parlé plus longuement des problèmes des journalistes. Il s'est indigné par rapport à la nomination de gens corrompus  à la tête de la TV et radios  tunisiennes. C 'est là que le Premier ministre a expliqué qu 'il ne donnait plus d'interviews car on ne projetait  pas tout ce qu 'il disait. Par la suite,il a expliqué qu 'il ne comprenait pas comment les gens  qui ont des boulots manifestent pour demander des augmentations alors que ce sont les gens au chômage qui ont fait cette révolution. C 'est là que Mme Sihem Ben Sedrine est  intervenue pour dire que ses manifestations sont organisées par les forces de la contre-révolution. Mr  Ghannouchi a parlé d'un complot!!!Il a aussi évoqué le conseil de la Protection de la Révolution et a parlé du poids de l 'UGTT.
Quand Mr Maater lui a demandé qu'est ce qu'on allait dire aux gens à propos  de l 'Assemblée constituante. Ce dernier a dit qu'on aura une réponse d'ici le premier Mars. 

Tout au long de la rencontre le Premier Ministre me dévisageait. Il n 'avait pas l 'habitude de recevoir des gens ayant mon age et surtout avec des piercings , un jean et une veste du survêtement de l 'équipe nationale. Quand il m 'a demandé ce qui en est de la censure j 'ai expliqué que rien n 'a changé . Il m 'a demandé qui est derrière ça et c 'est là que j 'ai commencé à perdre mes nerfs. Sihem ben Sedrine lui a expliqué qu 'il fallait dissoudre la police politique. Il m 'a dit qu'il fallait  continuer la bataille contre la censure. Et c 'est là que j 'ai répondu agressivement : Je me suis battue contre la censure quand Ben Ali était encore là alors que dire maintenant. 

Quand nous sommes sortis Emna Ben Jemaa  a voulu m 'interviewer en vidéo. j 'ai hésité jusqu'à ce que Sihem m 'a encourage pour le faire . Voilà la vidéo ou j 'ai expliqué que je ne parlais pas au nom du peuple . je me suis trompée en disant que Hedi Radaoui représentait Gafsa , je voulais simplement dire qu 'il était de Gafsa. Encore je ne représente personne . Je représente Lina Ben Mhenni , une citoyenne tunisienne qui réclame une assemblée constituante.








Comme je l 'ai déjà dit je suis entrée rencontrer Ghannouchi pour mieux comprendre ses intentions. Ma conclusion c 'est que Mr Ghanouchi n 'a pas l 'intention de partir. Il ne m 'a pas convaincue. Je ne sentais pas qu'il était sincère. D'ailleurs je ne l 'ai jamais senti sincère. On ne peut pas l 'être et accepter de travailler pour quelqu'un comme Ben Ali pendant plus de 10 ans .

Voilà le résumé de la rencontre avec le Premier Ministre . J 'espère que je n 'ai rien oublié . J 'espère que j 'ai dit  tout . J'ai fait la gaffe de ne  pas prendre de note pendant la réunion mais voilà je suis une citoyenne tunisienne . Je n 'ai pas confiance en ce gouvernement . Ce gouvernement ne me représente pas . J 'ai rencontré Mr Ghanouchi pour mieux comprendre sa vision des choses parce que qu 'on le veuille ou pas il est à la tête du gouvernement . Le Ministre a bien accueilli la délégation dont je faisais partie. Il nous a écouté mais personnellement il ne m 'a pas convaincue .

jeudi 24 février 2011

ساعات نقول علاش و ساعات نقول كيفاش و ساعات نقول بلاش




نص كتبتو و نشرتو على المدونة و على  الفايسبوك نهار22مارس 2010 اما ما خليتوش اكثر من 24 ساعة خاطر التليفونات خدمت ، فاعلي الخير طلبوا الوالد ، و دخلوا فيه غولة و قا لولو شبيها الطفلة عندك هبلت هاني نعاود ننشرو اليوم للذكرى و خاطر فمة برشة حاجات مازالت ماتبدلتش




علاش التونسي كي يتعدّى قدّام الداخلية يطبّس راسو ولاّ يبدّل الثنية؟

زعمة كلّ مواطن متهم إلى أن تثبت براءتو؟
علاش التونسي كي يبدا في التراكن يشكي من ظلم الحاكم و باكو الحليب اللّي بدينار وثلاثين و الايسونس اللّي زاد خمسين و كي يخرج للشارع يبدّل الهدرة و يوّلي يحس بالاعتزاز و النخوة و يولّي مدين و يمجّد في العابدين؟
ساعات نقول علاش و ساعات نقول كيفاش و ساعات نقول بلاش
ياما ولاد مشاو للحوت ضحية شقّو بحور و بحور هاربين مالجوع و الفقر و البطالة خلاّو وراهم الاميمة و أرض الجدين و هربوا طامعين في ليرتين
يا ما أمّات تلوّعت و بكات كي ولادها ترمات في الحبوسات و فنات عمرها في الزنزانات اللّي طيحوه على الهوى و اللّي شدّوه متلبّس بسرقة و اللّي قام يعيّط على حقّو و حد ما سمعو و اللّي زوّر شاك طامع في حرقة و اللّي خطف شركة و و جرح رقبة
علاش التونسي في الستاد يوّلي صنديد و يعيّط و يصيح و يهدّد و يتوّعد و كي يفكّلو حقّو يسكت و يبلّع و يوّلي نعجة و يتبّع القطيع من غير مخ و لا عينين؟
علاش التونسي فاني عمرو بين الجوامع و البيران لافاهم حلال  من  حرام و ناسي الّي الدنيا نهار و مسيّب حياتو وغارق في الدمّار؟


mercredi 23 février 2011

Rassemblement pour la Revendication d'une Assemblée Constituante

Un rassemblement pour la Revendication de l 'éléction d'une Assemblée Constituante sera organisé devant le Palais de Carthage  le vendredi 25 Février 2011 à 14 heures.


Kasbah 3 rd Night

Last Night I was in la Kasbah when Dr Ben Sassi phoned me to join him and take a photo of  this man who SEWED  his mouth  for the third time.

Before doing this he explained that he won't talk or eat unless Ghannouchi and his government leave the power. Fortunately , Dr Ben Sassi convinced him to stop this. When I left Dr Ben sassi  has already taken the sewing  off .

mardi 22 février 2011

Before /After Libyan Embassy in Tunis


21 Février 2011

                                                                  22 f2VRIER 2011

lundi 21 février 2011

Libya

Well I really don't know how to talk about what is going on in Libya. Well it is a genocide, a slaughter, a mass execution , massacre...

What Ghaddafi is doing in Libya was expected from a  dictator in power for more than forty years. The man proved to be crazy years ago. What is revolting however is the world silence . Everyday, hundreds are killed  in different areas of Libya.  Authorities, who didn't get the lesson from their neighbors,   opted  media blackout. 




Tunisians who exported revolution to the different countries  the region are following the Libyan revolution developments attentively. They are greatly encouraging their brothers in Libya. Despite the critical situation we are witnessing  right now we are ready to support Libyans. Today, several demonstartions were organized outside the Libyan Embassy in Tunis and some of them offered to host Libyans who could not go back to their country because of the  chaotic situation Libya is experiencing.

Hopefully Kaddefi will leave and libyans will be free as soon as possible.


Sit-in (2) in la Kasbah

Ce matin je suis partie à l 'Avenue Habib Bourguiba  pour participer à une manifestation pour demander l 'élection d'une assemblée constituante . Tout s'est bien déroulé  et nous sommes arrivés à la Kasbah . Je suis restée la bas toute la journée. Puis quand des personnes que je connaissais de vue depuis le premier sit-in et qui étaient toujours présents sur place sont venus me demander si j'étais prête à passer la nuit à la Kasbah et si je voulais faire partie du comité d 'organisation j 'ai accepté, naïvement peut être, mais tout ce que je voulais faire c 'est aider ces gens  qui sont venus demander l 'élection d'une assemblée constituante. Je suis rentrée chez moi et j 'ai apporté mes affaires. Une fois la bas j 'ai été invitée à participer à la réunion du comité . Pendant la réunion quatre sous comités ont été crées : nettoyage, sécurité, budget et communication. On m 'a demandée de faire partie du comité de la communication. J 'ai accepté . Et j 'ai commencé à bouger , à prendre des photos et à twitter . Et puis des personnes sont venues me parler d'un programme d'action et un plan pour la communication. On m ' a parlée d'une liste de demandes qui n 'avaient rien à voir avec  la demande principale du sit-in et on m 'a demandée de coordonner avec une partie bien déterminée ...

A ce moment là j 'ai décidé de partir. Je voulais seulement participer à un sit-in organisé pour répondre à une demande de plusieurs tunisiens...

dimanche 20 février 2011

Ces gens qui veulent nous Gouverner !

Ce matin, Un ami sur Twitter m 'a envoyée le lien de cette vidéo de Tarek Mekki .







J 'ai été surprise de son choix de mots, de son discours et surtout de son hypocrisie.J'ai connu ce monsieur sur Facebook en 2008 quand je passais une année aux Etats Unis. En soif d 'une vie politique et en découvrant un monde parallèle sur Internet ( en absence de la censure)j 'ai commencé à suivre ses vidéos sur Youtube et j 'ai même discuté avec lui sur Facebook deux ou trois fois. Puis à un certain moment  je me suis dite que j 'arrête d'écouter toutes sortes de discours et que je passe à essayer d 'agir à ma manière . J 'ai choisi de bouger contre la censure et pour les droits de l 'Homme. J 'en avais vraiment marre d'écouter différents discours politiques et d'essayer de comprendre la scène politique en Tunisie. Depuis je n 'ai plus suivi les vidéos de Mr Tarek Mekki.

Comme je l 'ai déjà dit ce monsieur me connaît très bien et s'il va dire le contraire cela ne fera partie que de son hypocrisie. Dans cette vidéo Mr me traite de vache avec un anneau pour la simple raison que je n 'ai pas mentionné son nom dans une émission qui parlait du mot dégage. Mon cher Mr on peut toujours oublier de citer des noms et puis j 'étais claire je parlais de moi même. J 'ai dit "Moi la première fois que j 'ai vu ce mot c 'était  ..."

Monsieur quelqu'un qui veut gouverner un pays et veut avoir du poids  doit tout d'abord être humble. Même s'il fait quelque chose il ne le dit pas parce qu'il le fait pour la pays , pour la Tunisie  et  pour les tunisiens.Mais ça fait un bon bout de temps que vous ne cherchez qu'à ridiculiser les gens pour vous, montrer aux dépens d'eux. Vous faites donc partie des opportunistes qui n 'ont jamais chercher le bien de ce pays mais leurs propres  intérêts. 

Monsieur  pour me critiquer vous avez choisi de parler de mon piercing . Monsieur je vous informe que mettre un piercing est un choix personnel vous n 'avez pas le droit et me juger car je mets un piercing n 'est qu ' acte de discrimination et d'intolérance . Monsieur vous jugez  les gens selon des stéréotypes que les jeunes tunisiens cherchent à dépasser et à briser et cela m 'a révélée une autre facette de votre niveau intellectuel limité . Monsieur je sais que vous allez peut être faire une réaction plus basse que cela , mais comme vous me connaissez déjà mon cher hypocrite  je ne mâche jamais mes mots. Je dis ce que je pense .  Monsieur hier des centaines de gens sont sortis pour dire que le peuple tunisien veut la liberté et la laïcité et vous Monsieur qui vous vous prétendez au poste du président de la république depuis le temps que je vous ai connu vous ne trouverez mieux  que d'insulter une fille qui a oublié de mentionner votre nom sur un plateau TV en la traitant d'une vache avec un anneau. Dans notre langue nous les gens de ce genre , comme tu m 'as appelée on appelle ça : #fail



samedi 19 février 2011

Nous ne Sommes pas des Cons!

Bon je n 'ai jamais eu d'expérience politique dans aucun stage de ma vie  donc je comprenais mal cette idée d'Assemblée Constituante mais comme beaucoup de gens dans mon cas , j 'appelais à son élection car la situation actuelle m 'a parue louche depuis les premiers jours. Commençons par le premier gouvernement transitoire ou nous avions une majorité des symboles de l 'RCD tenant les reines du pouvoir, passant par la nomination de gouverneurs de l 'RCD après les petits changements faits sur le gouvernement puisque le peuple n 'a pas avalé la première capsule et arrivant à la présence permanente de Ghannouchi à la tête du gouvernement. Ce Ghannouchi qui a travaillé des années et des années pour ZABA, ce Ghannouchi qui nous prend  toujours pour des cons. Non Mr tes deux petites larmes n 'étaient pas convaincantes. Tu n 'as pas réussi à nous faire duper . Il fallait faire beaucoup de répétitions pour  pouvoir bien jouer cette scène. Cher Ghannouchi les pions que tu as utilisé pour te faciliter les choses n 'ont pas su jouer le jeu. D 'ailleurs je te conseille de t 'en débarrasser. D 'ailleurs si ton boss avait été plus intelligent, il se serait débarrasser depuis longtemps de deux partis politiques d'opposition. Il suffisait de garantir à leurs secrétaires généraux des postes au gouvernement. Oh la magie qu'a un poste  au pouvoir!ça change un opposant rebelle en une douce brebis obéissante.

Le peuple a beaucoup souffert pour se débarrasser de la dictature. Le peuple a donné de son sang, de son énergie , de son argent, de son temps ...
Ce peuple a fait beaucoup de sacrifices dans sa quête de la liberté et de la dignité ...
Ce peuple ne se laissera pas duper , ce peuple n 'est pas con , ce peuple  a fait ses preuves 
La situation semble floue, les gens n 'étant pas habitués à cette situation d'instabilité tendent à dire qu 'il faut patienter jusqu'aux élections présidentielles. Mais de quelles élections présidentielles parlons nous? Qui organisera ces élections? La réponse est bien claire : ce même gouvernement que la majorité du peuple n 'accepte pas. Ce sont ces mêmes députés qui ont tourné leurs vestes pour la énième fois. Je vous parie que si ZABA serait de retour , Mme Raoudha Saibi dira qu 'elle a dit ce qu 'elle a dit , qu 'elle a joué la révolutionnaire parce qu'on lui faisait des pressions. 

Comme je  l 'ai déjà dit je n 'ai jamais fait de la politique et je ne compte pas en faire mais comme citoyenne tunisienne qui essaye d'observer les choses et de les comprendre j 'ai essayé  de comprendre cette solution qu'est l 'Assemblée Constituante en discutant et en assistant à des débats sur le sujet. Et j 'ai bien compris que pour l 'instant c 'est la seule alternative qui nous permettrait de choisir nos représentants .
Nous avons réussi une révolution. Une révolution implique une coupure totale et définitive avec le régime déchu. Si ce gouvernement continue à régner notre il réussira  à faire avorter notre révolution. Continuons la lutte! Faisons de la résistance. Choisissons nos représentants à travers l 'élection d'une Assemblée Constituante.

Bougeons ici , ici, et ici  


mardi 15 février 2011

Merci

Je  remercie mes parents et  je leur dis que je les aime très fort à l 'occasion du quatrième  anniversaire de ma greffe rénale. Je n 'oublierai jamais votre souffrance et patience  . Je n 'oublierai jamais tout l 'amour que vous m 'avez donné , donnez , et donnerez. J 'avoue que j 'ai été souvent incorrecte  envers vous mais ce n 'était pas par méchanceté , c 'était de la maladresse. Je vous aime très fort , et je ne le dirai assez . Maman ton rein vis en moi . Papa je n 'oublierai jamais les heures que tu passais à me tenir la main pendant toutes mes séances d'hémodialyse.


lundi 14 février 2011

Images de la démolition d'une mosquée historique à Djerba

Les papiers montrant l'illégalité de la démolition de la mosquée de Sidi Bahri.



Démolition d'une Mosquée à Djerba

                                                                      Photo prise ici

Ce matin j 'ai reçu un coup de fil d'un avocat  et membre du comité de la protection de la révolution à Djerba  , pour m 'informer que des personnes dont l 'ex secrétaire général de la cellule de l'RCD de Houmet Essouk ont entamé hier pendant la journée la démolition de la mosquée de Sidi Bahri , classée comme patrimoine préservé. Seul le minaret a échappé à leur action destructrice . Les personnes en question ont utilisé un bulldozer et ont utilisé une permission de démolition  retirée et sans effet. L'avocat m 'a confirmée qu 'une investigation a commencé et que l 'association de la sauvegarde de l 'ile  de Djerba a déposé une plainte contre ces personnes.

Cette action dénote d'une grande ignorance et de l' absence  de tout sentiment de patriotisme chez les coupables. Djerba est connue par ses mosquées à l 'architecture particulière. En effet, l 'architecture des  mosquées  diffère selon les rites religieux   pratiqués par leurs fidèles.  Une architecture qui est souvent simple mais belle. Chaque mosquée a à elle seule toute une histoire !

Plus d'informations et des clarifications  seront relayés plus tard.


dimanche 13 février 2011

Illegal immigration : let's Stop this Catastrophe

According to Le monde more than 5000 illegal immigrants  coming from Tunisia's coasts  reached the Lampedusa island  (Italy) during the week .
For more than a week now , I 've heard of  the rise of the rates of clandestine immigration in a dramatic way  Some persons  and groups on Facebook mentioned the death of some people who left the country on small boats . These asylum  and bread seekers drowned in the sea. The majority of these people left from Zarzis ( Tunisian South).

A video on Facebook shows a young man: Mohamed Ali Drine  talking about the situation of young  people in Zarzis. He speaks to the whom he calls traitors telling them tha tZarzis has about 12000 and taht no one cares about the problems of people there. He reminds them that the latter took part in the revolution and that Zarzis had two martyrs during the revolution. He blames the media of dismissing such issues from their news. He says that even families are leaving illegally because of poverty and unemployment. He adds that for more than 2 weeks people from zarzis ( including families)  and other regions in Tunisia are risking their lives whereas media keeps silent.










In another video we can see some young men who escaped death while they tried to immigrate illegally. One of them denies the rumors saying that they were paid by  militias to braak stability and make trouble in the country. He explains that they were just trying to reach italy to find jobs there. Another tells the details of their trial to leave the country illegally.








    Video from the facebook group Zarzis TV

The situation is more than  critical and authorities should deal with the affair seriously.  I met some young men in Djerba and asked them about their opinion concerning this illegal immigration and the majority said that they are leaving too...!!! They also explained that this immigration is well-organized and that there are even tranfers from Djerba to Zarzis for people who are living the country.

When I asked them about their motives to leave  a country that just accomplished its revolution, the answer  was the same for all of them : Ben Ali left but the system is still the same, nothing changed , we need jobs , we need dignity ...We need to be heard !


vendredi 11 février 2011

Sorry

I did not write for several  days and I'll try to catch up soon. I am busy traveling throughout the country to meet people, to discuss , to take photos and to cover different incidents happening in different part in Tunisia. Indeed, Tunisia is still witnessing unrest with the counter-revolution forces using violence everywhere, threatening activists and militants, and setting fire in buildings and in documents proving their guiltiness in different crimes committed against the country and against Tunisian. I did not find the time to write but I'll do it as soon as possible.

lundi 7 février 2011

Demonstration Outside the Parliament

Today , I took part in a demonstration outside the parliament our requests were clear :

   Ben Ali's Parliament Out 

we are asking for:
total freeze of the prerogatives
lifting the immunity of members of parliament
Starting an investigation regarding their exceedances 

Indeed the members of the parliament do not represent Tunisians. They were not elected following transparent and fair elections. they don't have the right to vote for us. They should be out. They should be sued. 

jeudi 3 février 2011

Don't Forget the Ouardanine Victims

Today Hana Trabelsi and I traveled to Monastir then to Ouardanine to cover  and investigate what happened there on January 15th 2011( Kais ben Ali 's arrest). We started our coverage by a visit to the hospital of Monastir where we met the legal doctor who confirmed to us that 6 people were transported to the hospital on the night of January 15th 2011. The same information we learned the day before from one of the martyr’s brother. We also obtained copies from the death certificates.
The Ouardanine martyrs are:
Moez Ben Slah

Faiçel Chetioui


Mohamed Zaabar

Mahmoud Jablaoui
Najeh Zaabar


 Mohamed Salem


Many other persons are seriously injured. We met several of the victims' families. We discussed with them. Indeed, Ouardanine's inhabitants say that the person who talked on France 24 is not Kais Ben Ali. Kais ben Ali was arrested on January 15th while he was trying to flee helped by several police officers.The latter fired at the victims when they recognized the ex-president's nephew killing 6 of them . The whole story will be revealed soon by a video .

The victims' families are not asking for money. They are just asking for their children rights . They want the guilty to be sued.


إلى ابنتي و أخواتها المدوّنات و رفاقهن المدوّنين

لطالما اعتقدنا أنّ الياغورت و الشكولاطة و اللّحم المجمّد و السندويتش قد جعل منكم ليّنين و ليّنات  تعصرون و تدهسون و تمعسون ,و لا يهمّكم إلاّ أن 'تشيخوا...وتشيخوا في المقاهي و البارات و سهرات الحمّامات و قمرت, و لا تعرف أمخاخكم السفر إلاّ نحو الغرب المتهالك ...و لطالما أحسسنا بالنحس و التعس و البخس لأنّنا أنجبنا مسوخ ديدان لا يهمّها إلاّ أن تبقى و تتبحبح...
و فجأة اكتشفناكم:
اكتشفناكم فجرا منيرا,زخما بألوان الطيف, نسمات تدفع برفق لكنّها  تدفع تدفع , مدّا هادئا يزحف خيرا,شدّة ليّنة أو لينا شديدا يجذب يجلب يهزّ يدزّ يسحب يدفع
ثمّ انفجرتم
انفجرتم سيلا مزمجرا بصوت واحد عذب يغنّي يصرخ يبدع يصنع معجزات يهدم الهدم يبني من عدم صروحا منيرة تدكّ العتمة تفتح في السدود المنيعة شروخا يندفع منها  البشر و البشر يهرب منهم المستدام العصيّ الثقيل الطاغوت و المستحيل.
فجأة رأيناكم:
رأيناكم غير ما كنّا نراكم: نفحات طيب عتيق حديث معا, شذى كرامة صلدة كريمة, حدشا يرسم ملامح المشرق الآتي,قدرة  ابتكار  و خلق ,براعة مناورة ومداورة ,دقّة رمل خصب يتسرّب  يتسلّل  ينطلق, فنّ بقاء و نماء, اندفاع عزم لا يعصر و لا يكسر , اشتهاء تاريخ جديد يقطع يتجاوز  يتعدّى يتحدّى , فرح طفولة عذبة  بكر يتصدّى  يكبر يينع يزهر يثمر...

فجأة حاصرتمونا:
حاصرتمونا حصار المحبّ العاشق الصبّ , خلخلتم ركودنا, عطّرتم الآسن منّا , لملمتم ما ساح منّا , شبّبتم ما شاب منّا , أطلقتم عنان نفوسنا نزعتم كآبتها تشاؤمها خنوعها...
و من دون أن ندري
من دون أن ندري أخذتمونا إلى شبابنا طفولتنا حلمنا عشقنا أيّامنا العصيبة الحلوة...
ومن دون أن نعي ما يخضّنا يدغدغنا يهزّنا  يسحبنا يدفعنا وحدنا كياناتنا تنجذب إليكم تتوّحد معكم تنصهر في تيّاركم.
و الكشهد كالزهر كابنة الكرم و الكرم حلّقتم بنا نحو الغيم الطيّب , الصفاء الصافي , العزّة الأبيّة , النّور النيّر المنير , البهاء الأبهى...
فطردنا:
طردنا الخوف و الرهبة ورجفة الركبتين و إشفاق من له شيء من شحك و مصلحة, و تردّد المرهق المتعب المنهك المتهالك المرتاح مع دونيّته
و استعدنا:
استعدنا عزّة النفس و النزوع إلى السؤدد و التعلّق بالقمر.

و حلّقناّ:
حلّقنا معكم و إيّاكم .
و قلتم:
قلتم: فليكن. فكان .كان و يكون. و سيظلّ يكون.
قدتمونا:
قدتمونا إلى نهايات كففنا عن الحلم ببلوغها. قدتمونا إلى بدايات أعادت إلينا بسمة الرضيع , ضحكة الحامل, فرحة الشيخ, توّثب الفتى,
فرجاء:
رجاء كما قدتمونا قودونا و لا تنقادوا لادّعائنا و زيفنا و خرفنا و هلعنا و مناورتنا و تعسنا. و لا تنخدعوا بنا.
فأنتم:
أنتم الأمل و الثمل و العزم و الفعل و ... تحقيق الحلم المستحيل البهيّ البليغ الشهيّ الممكن.

01-02-2011
By Sadok Ben Mhenni

mercredi 2 février 2011

نداء إلى الحكومة المؤقّتة و إلى الاتّحاد العامّ التّونسي للشّغل

أمّا الآن وقد خرجت الجرذان من جحورها و غدت تضرب أبناء الشّعب وبناته علانيّة في القصبة وحوالي شارع الحبيب بورقيبة وفي القصرين وصفاقس والمهديّة وعين دراهم ... الآن وقد تهافتت ميلشيات العهد القديم بمختلف تركيبتهاوتلوّنها ، 
على مدارسنا ومعاهدنا ومعاملنا ...الآن وقد هرعت مختلف تشكيلات الرّعب التي بناها النّظام القديم لتبثّ الرّعب  والخوف والهلع في مختلف أنحاء بلادنا ولدى جميع فئات شعبنا ، ولتشلّ مختلف أنشطتنا الاجتماعية والاقتصاديّة... الآن وقد كشّرت قوى الرّدة عن أنيابها ، وأخرجت طوابير المضادّين للثّورة هراواتها و سكاكينها ... الآن لم يعد يوجد مكان للتّردّد ..
بل غدا من أمسّ الحاجات الوطنيّة ، حاجات بقاء شعبنا و انتقاله إلى مرحلة جديدة من تاريخه أن تتضافر جهود مختلف القوى الوطنيّة وعلى رأسها الإتّحاد العامّ التّونسي للشّغل و مختلف ما تبقّى من شرفاء ضمن أجهزة الدّولة وعلى رأسهم الحكومة المؤقّتة لصدّ المعادين للشّعب والمتشبّثين بكراسي الفساد والضّاربين عرض الحائط بكلّ المبادئ والقيم والأخلاق...
نعم لم تعد هناك فرصة لغير الاجتثاث الكلّي لسرطانات النّظام القديم.
فلتبادر الحكومة بمناداة اتّحاد الشّغل إلى تنظيم صفوف منخرطيه و غيرهم من أبناء الشّعب الشّرفاء ليتولّوا حماية
المؤسّسات التّشغيليّة والاقتصاديّة والتّدريسيّة ...
ولتبادر الحكومة لمناداة قوى الأمن إلى التّمسّك بقسمها واحترام مهنتها وانتمائها الوطنيّ ودعوة الشّرفاء ضمن مختلف تشكيلات الشّرطة والحرس إلى حماية البلاد و الشّعب وردّ الدّاعين إلى الفراغ والتّخلّي عن تحمّل المسؤوليّة ورفض الانصياع وراء شعارات يرفعها فاسدون ومرتزقة ومضلّلون...
وليبادر اتّحاد الشّغل بمناداة أبنائه وبناته وعموم أبناء الشّعب وبناته إلى اليقظة والانتظام في تشكيلات تحول دون الأشرار ودون التّسرّب إلى شوارعنا وأحيائنا ومؤسّساتنا ومرافقنا ، ليتكفّل مناضلو الاتّّحاد بتأطير هذه التّشكيلات وتوجيهها ...
ولتبادر الحكومة إلى مناداة المنتسبين للإدارة ليؤمّنوا الخدمات و عمليّات الانتاج الموكولة إليهم ...
ولتصدّ جميع القوى الشّعبيّة الوطنيّة بدفع من الحكومة ومن الاتّحاد ، جميع الملتفّين على ثورتنا،والسّاعين إلى الاستحواذ على ثمارها ،والرّاغبين في استدامة فساد النّظام البائد. ولتنسّق الحكومة مع الاتّحاد ومع غير الاتّحاد لقطع دابر المتنفّذين من أعضاء الحزب القديم ومن المتواجدين ضمن مختلف التّشكيلات القمعيّة وأجهزة الفساد بالإقناع و بالإبعاد وبالرّدع...
ولتلتزم الحكومة بسياسة إعلاميّة وتواصلية ديدنها الوضوح والدّقّة والحينية .
ولتبادر بتصريح يوميّ ّتعلم خلاله عن الوضع وتشرح طرق التّصدّي وتصدر به توجيهاتها العمليّةلأبناء الشّعب وبناته الذين لا يرومون غير حماية الثّورة وقطع سبل العود إلى الوراء ، ولنمض قدما نحوتونس جمهوريّة بحقّ وديمقراطيّة فعليّا
وعادلة تمام العدل والمساواة.  

                                                                                                   الصادق بن مهنّي   2011-02-01

We'll Fight for our Freedom !


Sometimes we lose our words.  Here and now I am dispossessed of my ideas. My thoughts and feelings are scrambled. Nothing is clear. We talked about a Revolution. We even said that we fulfilled our revolution. The whole world congratulated us and changed their direction to watch another revolution. Journalists who rushed to Tunisia from the four corners of the world, packed up and went less than a week after that the dictator packed up and left carrying away an important share of the country’s wealth.
Two weeks after the fulfillment of the revolution. The situation in Tunisia is more than critical. Serious incidents are happening successively. It all started with the horrible assaults on the peaceful people who were on sit-in in la Kasbah outside the Prime Ministry. The peaceful people who were simply asking for democracy and dignity were beaten, violently chased away from the sit-in area and even arrested. The government denied its responsibility in what happened. But is a government allowed to make such declarations, to advance such arguments? Is a government allowed to be overwhelmed by events?


Let's clean Tunisia from  what remained of the RCD regime 
Thanks Facebook

Day after day we hear of assaults, kidnappings and violence against innocent Tunisian people. Indeed the dictator left but his regime is still here. State security officers with the help of a villain militia usually awarded by small amounts of money, alcohol, or drugs, are spreading terror in the country. They are assaulting some persons, threatening others. They are also spreading rumors to establish a state of fear and panic among Tunisians.

However these criminals forgot that Tunisians gave a lesson of courage to the entire world. They also forgot that Tunisians broke the fear barriers. Tunisians will never abandon their fight for real freedom and for real democracy! Counter -Revolution forces will not succeed in stealing our achievement . Tunisians let's be patient! Tunisians let's be united.