dimanche 27 février 2011

Sihem Ben Sedrine chez le Premier ministre Des idées en partage( La Presse)


«Le gouvernement se prononcera avant le 1er mars sur la Constituante»
• «La Commission de la réforme politique travaille déjà sur la Constituante»
• «Je n’ai pas d’agenda personnel mais j’ai des idées pour la Tunisie»

Sihem Ben Sedrine est porte-parole du Conseil national pour les libertés en Tunisie (Cnlt) et rédactrice en chef de Radio Kalima. Elle a fait partie de la délégation composée de 6 personnalités représentant les régions et la société civile tunisiennes qui a été reçue, hier, par M. Mohamed Ghannouchi, chef du gouvernement provisoire.
Elle évoque ici le franc débat qui a marqué cette rencontre. Objectifs :  demander la convocation d’une Assemblée constituante et engager le processus de mise en œuvre des institutions de la future démocratie tunisienne.
La journaliste et militante des droits de l’Homme nous a également entretenu de son action, ses credo et de son agenda politique. Interview et révélations.
Une délégation représentant les acteurs de la société civile et des régions a aujourd’hui rencontré le Premier ministre, au palais de Carthage, vous en faisiez partie. Pouvez-vous nous en dire plus ?
Nous avons organisé hier un rassemblement d’une centaine de personnes devant le Palais de Carthage pour sensibiliser le gouvernement provisoire à l’urgence de convoquer une Constituante.

Pour lire le reste de l 'article cliquez ici 

7 commentaires:

  1. il faut aussi que vous les blogueurs ne cédiez pas aux chantage politiques ils ont plus de 15 ans d'expérience.
    s'ils réussissent à vous mettre dans leurs camps.Faites gaf et soyez courageux

    RépondreSupprimer
  2. كل العرب تكتب بالعربية الا التوانسة.. كل العرب تتكلم بالعربي الا التوانسة..... مازلنا مستعمرين ....مازلنا منهزمين نفسنيا...يا اخواني أعملوا ثورة على إستعمال الحروف اللاتينية و الكلام بلغة المحتل الفرنسي راكم حشمتونا قدام الناس اخواننا العرب يتشكوا ومذهولين من هذه الظاهرة هم يريدون ان يشاركوا في صفحاتنا لكنهم لا يفهمون ما تقولون ..يا ناس فوقوا علي ارواحكم .

    RépondreSupprimer
  3. lina:j'espère que ils vont aussi parler de la laicité comme en turqui pour éviter les dérives.

    RépondreSupprimer
  4. Trop de manifs ou de sit-in tuent la révolution.
    Les événements d'hier avec les infiltrés de l'ancien régime (payés pour propager la terreur) profitent, de ces rassemblements pour incendier, piller ,terroriser... se mettent au milieu des manifestants pacifistes.
    La rencontre des ministres est plutôt une action positive surtout en présence des représentants des lois,de la défense des droits de l'homme et du milieu politique ( ex-opposition) comme Mme Ben Sédrine.
    Que cette révolution apporte la Liberté, la Démocratie et la Laïcité (que cette dernière soit acceptée) dans la prochaine assemblée constituante...

    RépondreSupprimer
  5. علمنا تاريخ الثورات وانه مقابل الفوضى مثل التى نعيشها الان لابد من الحسم فى اتخاذ كل القرارات اما حكومة اجماع وطنى لتيسير الاعمال او هياة عسكرية تمهد لانتخابات عسكرية شفافة وديموقراطية وان لم نفعل ذالك فى اقرب الاجال فسنرجع اسوا مما كنا

    RépondreSupprimer
  6. sa3at famma dhuruf tkhallik tiktib bilhuruf illatiniya. ana mathalan nuskun fil 5arif et mon clavier n'a pas de lettres arabe. shnuwa bish ne3mel???? yilzimni niktib hakka. w zid ilmuhim nifhmu b3adhna w nittahdu 3ala 5atir qadhiyyitna wahda : isqat hukumet ilghannouchi.

    RépondreSupprimer