dimanche 19 septembre 2010

Douleur !!!



Cette semaine , j 'ai eu la chance, et je dis bien j 'ai eu la chance  de rencontrer l 'un des étudiants libérés , suite à une longue détention dans l 'affaire des étudiants de la Manouba . Cette rencontre m 'a permis d 'apprendre beaucoup de choses . On a beaucoup discuter. On a parlé de philosophie, de linguistique, de poésie, de littérature, de cinéma, de musique etc... On a  aussi parlé de la vie incarcérale . J 'ai découvert quelqu'un de très cultivé et intelligent. Je ne vous raconterai pas ma grande surprise en découvrant sa bibliothèque personnelle: Chomsky côtoie Marx, les poèmes de Mahmoud Darwish racontent les douleurs d 'un peuple, Hobbes explique sa théorie du contrat social et... 
Mon hôte m 'a expliquée que ses livres étaient sa vie et qu'il tombait malade chaque fois qu'il perdait un livre.  

J'ai pris le livre Les Mots et les Choses de Foucault, et en le feuilletant je suis tombée sur le nom de son propriétaire et la date de l 'achat du livre . Sur la première page du livre 2tait écrit en lettres arabes le nom Dhamir Ben Alaya 2006. Pour vous le rappeler  parce qu'il me semble que vous l 'avez oublié ou vous faites semblant de l 'oublier : Dhamir ben Alaya croupit dans une cellule depuis Octobre 2009. Dhamir a réussi les épreuves écrites du concours du CAPES mais a été privé de passer les autres épreuves à cause de son arrestation suite à sa participation à un sit-in réclamant le droit des étudiantes au logement.Le livre de Dhamir et là , Dhamir est enfermé. Mais Dhamir doit retourner , Dhamir doit retrouver sa liberté.

Dhamir est un exemple de plusieurs autres étudiants qui sont derrière les barreaux parce qu'ils sont conscients et soucieux de leurs droits et des droits de tous les étudiants tunisiens. Zouhair , Anis, Abdelwahab, Tarek ,Sahbi , Abdelkader  Omar sont encore derrière les barreaux. Ramzi , Mohamed, Jawaher , Aymen , et Hassen risquent de se retrouver derrière les barreaux.

3 commentaires:

  1. Petite remarque: on dit vie carcérale et non vie incarcérale.

    Généralement j'aime bien lire tes billets, mais la j'ai été un peu déçu par l'étalage de "culture" que je trouve un peu superflu.
    Bon courage pour la suite...

    RépondreSupprimer
  2. Cher anonyme
    Je voulais simplement dire que ces étudiants sont si différents de la majorité des étudiants que je rencontre chaque jour . Généralement, quand je demande aux étudiants s'ils bouquinent ou pas , la réponse est généralement négative. Je voulais dire que la place de ces étudiants n 'est pas derrière les barreaux ,je voulais dire que ces étudiants ont beaucoup à donner à ce beau pays .

    RépondreSupprimer
  3. Cher Lina,

    En effet je partage ton point de vue sur la culture littéraire de nos étudiants. Je comprend mieux ton message, merci pour ces éclaircissements.
    Bon courage pour la suite...

    RépondreSupprimer