jeudi 21 août 2014

La décharge a Ciel Ouvert !

Depuis quelques mois la Tunisie  connait un très grand problème environnementale et sanitaire . Tout le monde a entendu parlé du problème  de la décharge publique de Guellala, de sa fermeture et des problèmes qui s'en sont suivent. Toutefois le problème ne semble pas être lié a une région en particulier. Un petit tour en Tunisie prouvera le fait que toute la Tunisie s'est transformée en une grande décharge a ciel ouvert. Les odeurs nauséabondes  se dégagent de toutes les directions et  les décharges anarchiques se multiplient et enveniment la vie des Tunisiens et de leurs visiteurs. 

J'habite la ville de Mornag connue par sa verdure et son air frais depuis. Et je suis sidérée par la manière de collecte et de traitement des ordures. Les décharges anarchiques font maintenant partie du paysage et les ordures sont systématiquement brulées  a toute heure de la journée au centre ville comme dans les ruelles et les fermes adjacentes. La fumée couvre toute la ville jour et nuit. Un grand problème sanitaire  risque d'émerger. 









Je pense que la résolution de ce problème  doit se faire sérieusement et de manière urgente. Autrement ses répercussions seront multiples et le prix a payer sera très élevé. Une catastrophe environnementale et sanitaire nous guette et toutes les autorités doivent agir pour trouver une solution pour les déchets domestiques. Néanmoins, nous, citoyens, devons agir aussi en respectant notre environnement  et en pensant a l'avenir de plusieurs générations. 

1 commentaire:

  1. La question qui se pose, qui est le premier responsable de ses décharges anarchiques qui envahissent tout le pays?
    On ne peut confirmer que le manque de la conscience citoyenne est la première cause de la parution de ses décharges des ordures. L'absence des poubelles publiques qui peuvent contenir l'énormes quantités des déchets domestique est l'une des cause des décharges à ciel ouvert, Aussi bien que le manque des moyens humains et matériels pour l'enlèvement des déchets est l'un des principales facteurs de cette catastrophe environnementale et sanitaire. les autorités locales doivent mettre le paquet pour résoudre en urgence ce phénomène qui touche de notre environnement, de notre santé et de l'image de notre belle Tunisie.
    un groupe des jeunes citoyens de la ville de Morneg se sont présentés volontairement à la municipalité de Morneg afin d'organiser une compagne de nettoyage des rues, après un commun accord, la municipalité a refusé de mettre à leur disposition la matériel nécessaire pour accomplir cette action, cette décision a permis de se poser des questions diverses et qui restent sans réponses.

    RépondreSupprimer