dimanche 3 octobre 2010

Un Petit Tour Nocturne au Caire

Hier soir j 'ai profité pour faire un petit tour prés de l 'hôtel ou je résidais au Caire . En effet, un ami Égyptien que j 'ai connu sur Facebook m 'a accompagnée et m 'a en plus invitée à la soirée de Omar Khairat à Sakiet El Sawy. 

Entrée Sakiet El Sawy

                                                       Affiche Omar Khairat

Mon ami Marocain Musatpha Al Bakali nous a accompagnés. Nous avons commencé par faire un petit tour dans les rues d ' Ezzamelek. Nous avons été dans un jardin public sur les rives du Nil et nous avons pu boire du Zabedi . Nous avons pu admirer le magie de la réflexion des lumières des constructions sur le surface de l'eau de la rivière. Nous nous sommes beaucoup amusés en voyant les 'Fallouka' (petits bateaux circulant  dans le Nil)  avec leurs passagers dansant sur les rythmes des chansons populaires égyptiennes. Cette visite a été aussi une occasion pour découvrir une pratique  égyptienne . Il s'agit du paiement de tickets pour entrer à un jardin public ou un café et  la majoration sur ces tickets d'entrée pour les noms égyptiens. En fait, en essayant d'entrer à l 'un de ses parcs , le gardien nous a demandé de payer 15 LE Mustapha et moi et a demandé à Ahmed (égyptien) de payer 5LE seulement .

                                                                  Zabedi bel farwla

Puis nous sommes allés au concert , et je fus surprise par le nombre des gens qui sont venus voir Omar Khairat, celui ci a vraiment excellé et nous a enchantés avec les  notes ensorceleuses de son piano . Des affiches et des pancartes ont attiré mon attention. Dont celle en bas et qui révèle un mal ou un fléau qui frappe fort dans la société Égyptienne.


 En effet, l 'harcèlement sexuel est un phénomène très répandu en Égypte. En apprenant , que je visitais son pays mon ami Ahmed m'a conseillée de faire attention aux habits que je porterais une fois sur place. Il m a ' parlée de toutes sortes harcèlements et de propos déplacés qu 'une TENUE pourrait provoquer. 

Une autre enseigne m 'a attirée et je l 'apprécie bien. Je ne sais pas si un non fumeur peut demander à un fumeur d'éteindre sa cigarette ou pas mais l 'idée me plait beaucoup..



Après le concert, nous sommes allés manger et j 'ai pas pu manger les plats traditionnels égyptiens de peur de tomber malade .

                                                         Batates Machwaya

J 'ai fini par manger un grand Sandwich aux crevettes!? Et le vendeur m 'a expliquée qu'ils faisaient des livraisons à domicile et  m 'a même donné sa carte de visite . J 'ai aussi pu voir le moyen de transport qu'il utilisait pour les livraisons à domicile.


Tout au long de la promenade nocturne, j 'ai pu redécouvrir les folies des rues égyptiennes, j 'ai pu rafraichir ma mémoire et j 'ai ré-observer les conducteurs égyptiens et leur manière particulière de conduire et de résoudre les problèmes en résultant . J 'ai re-découvert 'El BOOZ Base' et la régle ' Khdhom bessout le yeghlebouk'.





Avant de rentrer, j 'ai fait un petit tour du coté de la librairie 'El Diwan' , et j 'ai pu acheter quelques livres à un prix plus que raisonnable. Et j 'ai bien adoré le livre dans l'image qui suit :

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire