vendredi 18 décembre 2009

Immortelle A Naziha , A Leila, A Fatma, A Moi

Je ne t'ai jamais connue personnellement. Je ne t'ai jamais rencontrée, parlée, ou approchée.
Mais je t'ai connue quand même!
Je t'ai connue a travers les vidéos de la grève de la faim de la faim des étudiants de l'UGET réclamant leur droit a reprendre leurs études l'année dernière. Je t'ai vu présente près d'eux soutenant leur cause , atténuant leurs souffrances , défiant leurs faim ...
Puis malheureusement je t'ai connue un dimanche. Un dimanche triste . Un dimanche qui a commencé mal pour moi . Un dimanche ou je me suis levée tôt pour pour aller a la rencontre une amie inconnue et un dimanche pou j'ai raté mon train a une seconde près, moi qui accourait a la rencontre de cette inconnue en détresse.Ai je le droit d'appeler Fatma une inconnue? Je dirais plutôt un dimanche ou je suis allée rencontrer une amie virtuelle , une voix de plus qu'on voulait faire taire , une très bonne amie virtuelle .

De la rencontre d'une inconnue, je suis passée a la rencontre de deux inconnues . Deux inconnues que j'ai tout de suite aimées. Apres la rencontre de Fatma on a vu Leila , une femme grande de taille qui portait un Zonnar et c'était le coup de foudre pour les deux femmes .

Non nous sommes pas allées discuter autour d'un café a l'avenue ou dans l'un des salons de thé chics d'Ennasr ou le Lac . Nous sommes allées te voir a El Jallez , la ou tu dormais paisiblement sous les fleurs ...

Sans jamais te parler je t'ai pleurée. Sans jamais te connaitre Fatma t'as pleurée...

Je t'ai pleurée quelques jours avant. Un jeudi ou je venais de me réveiller et fidèle a mes habitudes , j'ai consulté mon Facebook et j'ai découvert que le beau sourire qui accompagnait les étudiants durant leur grève s'est éteint. Non, non non il ne s 'est pas éteint ... il est toujours la ...Leila a jure de le faire vivre tant qu' elle est en vie . Naziha tu vis en elle ...

Neziha tu n 'es pas partie , tu ne partiras jamais, ça je l 'ai su aujourd'hui en voyant tes collègues oubliant leurs différends , leurs différences et te pleurant en unisson . Je l 'ai su en voyant Zakia l'ex prisonnière du bassin minier te pleurant a haute voix en récitant quelques vers t'évoquant , Nasser lisant des mots déchirants a ta mémoire , Monia avec sa voix qui tremblait parlant de toi .Je l 'ai su il y'a quelques jours ,en écoutant Leila me parlant des larmes de MS en apprenant ton départ , en écoutant Leila t 'évoquant a chaque instant.Aujourd'hui j ai vu tant de larmes : Leila, Monia, Henda , Moufida , Zakia , Bochra , Najet ...

J 'ai encore su des choses a propos de ton militantisme , tes actions , tes combats que tu menais en silence humble comme tu l es...

Naziha tu es GRANDE ! Tu es IMMORTELLE.

Vidéo de Nasser Rdissi
video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire