samedi 1 septembre 2012

Liberté de la Presse, Vous avez dit ?

Les atteintes aux libertés et en particulier aux  libertés  d'expression et de la presse se multiplient. Le dernier en date est celui qui a touché les journalistes de Dar "Assabah".  La nomination  de Monsieur Lotfi Touati comme nouveau directeur général a été imposée par le gouvernement. En effet ce dernier n'est qu'un ancien commissaire de police ayant aussi travaillé comme rédacteur en chef adjoint au "Quotidien" -le journal francophone de Dar Al Anwar-. Monsieur Touati, aujourd'hui un fervent supporter et serviteur du parti islmaiste "Ennahdha",  aurait aussi été un partisan du RCD qui avait loyalement servi l'ancien régime dictatorial de Ben Ali. 

Les journalistes de "Dar Assabah", observent un sit-in pour le cinquième jour consécutif pour contester cette nomination qui risquerait de limiter leur liberté et qui porterait atteinte à leur indépendance. Ils ont même menacé d'organiser une grève générale le 11 Septembre prochain si le gouvernement ne reviens pas sur sa décision. 


Suite aux appels de soutien qu'ont lancé les journalistes de Dar "Assabah", un rassemblement de soutien a été organisé , aujourd'hui le Samedi 1 er Sepetembre 2012, aux locaux du journal. Une action réussi vu que les gens se sont déplacés en masse pour soutenir les journalistes. Des représentants de la société civile, des politiciens, des représentants de l 'Assemblée Constituante, des artistes, des défenseurs des Droits de l 'Homme, des citoyens ainsi que des confrères d'autres médias   ont été au rendez-vous et ont scandé les slogans dénonçant cette nomination ainsi que les différentes atteintes à la liberté d'expression et de la presse en Tunisie. 












Ce soir les journalistes  sont au locaux de Dar "Assabah"poursuivent leur sit-in; "Nous ne  baisserons pas les bras!" disaient ils ce matin.

Pour voir toutes les photos, cliquez ici .


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire