jeudi 27 décembre 2012

Pourquoi je les soutiens !

En écrivant ce billet je ne cherche absolument pas à me justifier car il n'y a rien qui me pousse à le faire mais voilà j'ai toujours eu l'habitude d'expliquer mes positions pour lever tout malentendu ou incompréhension ... J'aime la transparence et la clarté...

Aujourd'hui en partageant un événement  de soutien aux salafistes qui ont entamé une grève de la faim sauvage depuis quelques jours et qui risquent leur vie en le faisant je me suis faite attaquée verbalement sur mon profil Facebook de ceux qui sont contre les salafistes et de ceux qui prétendent être des salafistes. Les premiers ont dit que j'ai retourné ma veste et que je ne devrais plus pleurnicher quand les salafistes m'insultent ou m'envoient des menaces de mort  . Les seconds  (salafistes) ont dit que je voulais profiter du malheur de leurs amis , "camarades" , collègues , frères ...

Ces propos ne m'ont pas choqué du tout car maintenant j'en ai l'habitude. En effet, en une semaine on a dit que j'avais le SIDA, que je me suis suicidée et puis que j'ai été arrêtée par la police pour détournement de mineur ...être traitée de pute , de sioniste, d'agent pour les renseignements étrangers , ou aussi d'avoir appartenu au régime de Ben Ali ne m'affectent plus ... C'est mon quotidien...

Mais voilà je voulais dire à ces gens là que tout ce que vous dites ne va pas m’arrêter... Vos propos n'ont pas réussi à m'intimider ... Je ne partage ni l'idéologie ni les  principes des salafistes et j'ai toujours critiqué leur violence et leur idées obscurantistes. C'est mon avis et j'ai le droit de l'exprimer. Contrairement à certains d'entre eux ou contrairement à certains qui prétendent être  des salafistes je ne les ai jamais insultés ou insulté leurs mères comme ils l'ont fait avec moi. Ils ont  même fait des appels pour ma liquidation , chose que je ne ferai jamais à l'encontre de qui que ce soit . Malgré leur actes  violents et irresponsables , ces gens sont des êtres humains , ils sont des TUNISIENS.. et ils ont le droit d’être traités humainement pendant leur arrestation et ils ont le droit à des procès équitables. Choses qui n'ont pas été garanties pour eux jusqu'à ce jour malgré l'enregistrement de deux pertes humaines dans leur rangs et ceci dans les cellules d'une prison tunisienne suite à une grève de la faim dans l'indifférence totale du gouvernement provisoire ... 

J'ai été par ailleurs attaquée par rapport à ma position soutenant Sami El Fehri malgré le fait que j'ai bien expliqué que pour moi Sami est l'une des personnes qui doivent être interrogée et jugée pour le tort qu'ils ont fait au peuple tunisien et si les crimes dont il est soupçonné ont été prouvés il devrait sûrement payer pour cela ( dans le cadre de la loi). Mais je tiens à dire que cela doit se faire dans le cadre de la loi et à travers  une justice indépendante. Ce que subit Sami aujourd'hui n'a rien à voir avec une justice indépendante. Cela n 'a rien à voir avec une justice tout court. Nous avons le sentiment d’être devant un règlement de comptes horrible et injustifiable ...  Sami serait un cas parmi des centaines ... oui il y'a sûrement plein de gens qui croupissent dans les cellules des prisons tunisiennes sont avoir  eu la chance  d’être jugés équitablement , les salafistes mentionnés ci-dessus en sont un bon exemple. Pour en savoir plus cliquer ici

                                                                    Photo prise ici

J'ai été aussi attaquée voire insultée et boycottée par certaines personnes dont des blogueurs quand j'ai soutenu l'ex- secrétaire général du syndicat des forces de sécurité de l'aéroport Issam Dardouri  arrêté et traduit devant la justice en étant accusé d'incitation à l'insubordination, de  diffamation de certains cadres sécuritaires et de la paralysie d’un service public lors d’un sit-in à l’aéroport. Certaines personnes m'ont sortie l'histoire de l'agression du blogueur Zakaria Bouguerra mais j'ai fait ma petite investigation et j'ai pris ma décision de soutenir Issam Dardouri vu que l'histoire de son arrestation n'était qu'un règlement de compte entamé par certains des cadres les plus pourris du Ministère de l'Intérieur vu que Issam Dardouri a révélé certains dossiers de corruption les concernant. Je tiens à dire ici que si un jour l'histoire révélera  que Issam Dardouri a agressé Zakaria Bouguerra  je serai l'une des premières personnes à soutenir Zakaria si ce dernier déciderait de le poursuivre en justice, chose qui n 'a pas été faite et ici beaucoup  de questions se posent ...Il ne faut pas mélanger les histoires ... J'ai connu Issam Dardouri par hasard en découvrant  sa position par rapport  à l'affaire de  la fille  violée par des policiers sur Facebook et j'en étais agréablement surprise.  Puis je l 'ai connu personnellement et j'ai découvert un artiste,  un poète et une personne très sensible qui a cru en la révolution et veut  aider de tout cœur dans la réforme de la police ...


                                                             By Lina Ben Mhenni

Et je vais finir par l'affaire de Ayoub Massoudi, l'ex-conseiller de Marzouki accusé d'atteinte au moral de l'armée et diffusion de fausses nouvelles à travers les médias pour avoir dénoncé la manière dont l'extradition de Baghdadi Mahmoudi s'est faite. Certains m'ont reproché mon soutien à Ayoub Massoudi. Les gens se sont posés des questions en découvrant ma position ... Pour eux c'est quelqu'un qui a profité du nouveau système, qui a voulu  bénéficier des privilèges du pouvoir ... Pour moi c'est un jeune homme honnête qui a tout lâché en France et qui a débarqué en Tunisie avec le rêve de construire une Tunisie libre mais qui s'est aperçu de la réalité d'un gouvernement corrompu et dont le dernier souci est le peuple et  la réalisation des objectifs de la révolution. L'affaire de Ayoub Massoudi est toujours en cours et il montre chaque jour un courage fou. Ayoub, un père privé de voir ses enfants  et sa dulcinée depuis des mois ne se lasse pas d'aider les gens. Il oublie ses propres malheurs et  se déplace dans différentes régions du pays pour essayer d'aider les gens qui subissent des injustices ...




                                                            By Lina Ben Mhenni

Je peux avoir raison comme je peux avoir tort mais voilà ce que je crois et surtout ce que je resssens .

1 commentaire:

  1. Concernant le bien fondé de tes engagements, je ne dirai que ceci: tant que tu ne suis que ce que ton coeur et ton empathie te dictent de faire, tu seras dans le vrai. Et le reste c'est de la politique.
    KBF

    RépondreSupprimer