dimanche 6 juin 2010

l'après MAI 22

La majorité des internautes tunisiens mémoriseront la date du 22 Mai 2010 . En effet, c'est la date de l 'avortement d'une manifestation contre la censure sur internet .

Je fus l 'une des signataires de l'annonce  de la manifestation ou attroupement envoyée au Ministère de l 'intérieur ( en accord avec la constitution les lois tunisiennes) et   après le 22 Mai j 'ai entendu beaucoup de gens parler  de l 'échec de cette initiative . J 'ai pris le temps de me reposer et de réfléchir et là j 'ai décidé de m 'exprimer et d 'exposer mon point de vue .

Personnellement, je considère que cette initiative fut un succès . J 'étais a Tunis le jour de la manifestation et j 'ai vu que beaucoup de gens se sont déplacés pour exprimer leur mécontentement et leur refus  par rapport à la censure malgré l 'arrestation des deux autres signataires .  Sur internet   beaucoup de gens tout comme nous sans aucune affiliation politique  se sont mobilisés    pour soutenir cette cause et  la promouvoir . J 'ai pu voir des centaines de statuts dénonçant la censure , j 'ai pu voir la créativité de Nous  jeunes  à travers la création de photos et de vidéos et l 'écriture de textes dénigrant le censeur et critiquant la censure . 

Le 22 Mai, j'ai été sur l'Avenue et j 'ai pu constater la mobilisation policière pour avorter la manifestation malgré que nous avons suivi  toutes les démarches légales  pour l 'organisation de l 'évènement . J 'ai pu voir une crainte   des citoyens réclamant l 'un de leurs droits constitutionnels.

Le lendemain des journaux locaux et internationaux en ont parlé . Beaucoup de gens ont découvert le mauvais impact de la censure , d'autre ont découvert ce terme pour la première fois. Beaucoup de gens se sont joints a cette cause . 

Certes nous avons commis des fausses manœuvres, certes nous aurions pu éviter quelques gaffes  mais je dirai que pour une première expérience c 'est plutôt réussi.

Ce qui me dérange maintenant c 'est le silence et le calme  après l 'orage . Le mal est toujours là , des sites et des blogs sont censurés chaque jour , on doit lutter encore et encore pour nous  débarrasser de cette maladie qui ronge notre internet jour après jour . La lutte pour acquérir la liberté d'expression et pour exiger la levée de la censure doit être quotidienne.   Bougeons pour libérer notre internet. Bougeons pour libérer nos idées . Bougeons pour nous libérer tout court!








  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire