jeudi 22 mars 2012

A propos de la Profanation de notre Drapeau

En me réveillant ce matin, à une heure tardive, vu que je suis très malade depuis hier, j'ai trouvé plusieurs commentaires ( dont certains sont  très agressifs et/ou comportant des insultes)  me  reprochant mon indifférence face à la profanation de notre drapeau par un Français et me demandant de dénoncer cet acte. 

Oubliant ma fièvre et mes maux  articulaires et fermant les yeux devant un commentaire d'un petit con qui me disait que j'avais une sale gueule comme si j'étais  quelqu'un qui avait un grand taux d'albumine, ce qui n 'est pas faux d'ailleurs puisque je souffre de plusieurs maladies et puisque je prends des corticoïdes depuis 1995, j'ai commencé à faire mes recherches sur Internet mais je n 'ai rien trouvé de sérieux et crédible par rapport à cet incident. Tout ce que j'ai trouvé étaient une vidéo ou on ne pouvait voir que des salafistes entrain de chanter un de leurs chants "religieux" en brandissant des drapeaux ...et plusieurs versions de l'incident venant des pages des révolutionnaires de la minute 91 ou du 15 Janvier. L'histoire m'a parue un peu louche vu que les versions variaient entre le fait qu'un Français a déchiré notre drapeau et un Français qui a enlevé notre drapeau accroché sur le mur de Tunisie Catering ... rien n'était clair ...

Bref, j'ai écrit ce statut : Je n 'ai pas les détails de l'incident du drapeau à l'aéroport mais si ce qu'on m'a raconté s'avère être vrai, le monsieur en question doit être arrêté et traduit devant la justice. De plus, les autorités du pays de l'agresseur doivent présenter des excuses aux Tunisiens. Nul n'a le droit de toucher à notre drapeau .  Puis, à travers un autre statut,  j'ai demandé aux abonnés de me fournir plus de détails; des liens montrant des phots ou des vidéos de l'incident... Et ma page a été inondée de  commentaires de gens qui favorisaient la théorie d'un complot islamiste pour innocenter le salafiste qui a profané le drapeau tunisien à la Manouba et d'autres  qui m'insultaient gratuitement  sans même lire ce que j'avais écrit. Et bien sur , je suis la pute franc-maçon , sioniste , athée, chrétienne, juiv, bouddhiste, ex-RCDiste , travaillant pour le compte des  services de renseignements français , américains, allemands et italiens et qui est incapable d'ouvrir sa grande gueule quand il s'agit de ses maîtres français .  

Selon le compte Facebook  de la journaliste  Rim Saidi qui est pour moi une journaliste crédible cette histoire est vraie  :

L'histoire du directeur Français qui a jeté notre drapeau par terre est bel et bien  vraie. Cela est arrivé hier  en fin d'après-midi. Le bon monsieur ne se serait pas comporté ainsi et il n'aurait pas traité notre drapeau comme l'on traite un torchon  s'il n 'a pas remarqué notre indifférence par rapport à la profanation de notre drapeau, passée inaperçue. Tout ça grâce aux réalisations du gouvernements des signes divins . 

Jusque là rien d'officiel, rien de confirmé. Cependant,  je tiens à dire que si cet acte serait confirmé ce monsieur tout comme celui qui a profané notre drapeau à la Manouba devrait être arrêté et traduit devant la justice. Les deux auraient commis des crimes envers  le peuple tunisien et envers  la Tunisie. Si cette profanation serait confirmée, les autorités françaises  devraient présenter des excuses au peuple tunisien . Un tel acte est inadmissible. Le  gouvernement tunisien doit prendre  les mesures nécessaires face à ce genre d'actes criminels. Nul n'a le droit de toucher à notre cher drapeau. 



3 commentaires:

  1. NUL n'a le droit de toucher à NOTRE cher DRAPEAU.

    RépondreSupprimer
  2. Bravo lina comme d'habitude.Aussi convainquante que déterminante

    RépondreSupprimer
  3. Je ne peux m'empêcher de réagir vis à vis de ce que vous signalez comme propos déplacés voire injurieux à votre endroit concernant vos écrits ou les faits que vous vous proposez de relater, et je voudrais vous dire, même si cela semble simple de vous demander d'en faire abstraction, que vous devez toujours avoir à l'esprit l'étendu du nombre de gens qui suivent votre travail et qui grâce à votre dévouement à la défense de la liberté sous toutes ses formes et notamment celle liée à l'expression, peuvent suivre les nouvelles de la Tunisie quelle que soit l'endroit au monde où ils peuvent se trouver comptant sur la crédibilité de ce que vous avancez comme analyse de l'actualité mais aussi et surtout vis à vis de tous les faits qui se passent et que vous faites qu'elles ne soient point occultés.

    Merci pour ce dévouement au chevet de la défense de la liberté, et n'opposez aux marginaux rien qui puisse leur donner de la valeur, car la réponse à des critiques ne peut se faire qu'à celles qui peuvent se valoir.

    MC

    RépondreSupprimer