lundi 5 juillet 2010

Ma rencontre avec Noam Chomsky




L 'année universitaire dernière je suis partie séjourner aux États Unis d 'Amérique et plus précisément dans  l 'état du Massachusetts  à Medford prés de Boston , grâce à une Bourse Fulbright .  J 'enseignais et je prenais des cours simultanément à l 'université de Tufts .  

J 'étais vraiment contente car j 'avais l 'opportunité d'enseigner , étudier , et habiter à quelques kilomètres de la majestueuse Université de Harvard   , de l 'Institut Technologique du Massachusetts   (MIT)ou travaillait  Noam Chomsky (le fameux linguiste, philosophe, et activiste Américain) ainsi que d 'autres universités bien connues et réputées dans le monde entier .

Faisant des recherches en linguistique je me suis fixée le but de rencontrer Noam Chomsky . Arrivée depuis déjà deux moi aux USA j 'avais déjà appris à utiliser internet pour tous les services dont j 'avais besoin . Je suis allée sur le site Internet de l 'MIT, et j 'ai cherché l 'adresse e-mail de ce monsieur . (j 'ouvre la parenthèse ici pour dire que nos universités devraient penser à établir leur propres sites internet pour faciliter  la vie des étudiants , des professeurs , des administrateurs , bref de tout le monde) . Et en quelques clics , me voilà  lui écrivant un e-mail m 'introduisant et lui demandant un RDV. Et grande fut ma surprise quand Chomsky a répondu le même jour .

Quelques jours après j 'étais à la recherche de son bureau à l 'MIT . Une fois la bas, son secrétaire m 'a reçue en me priant de ne pas dépasser les 10 minutes avec le professeur Chomsky . Quand je suis entrée dans son bureau celui ci me reçut chaleureusement .Je fus surprise de me trouver devant une personne une personne si humble et si gentille . Les 10 minutes se sont rallongées à 30 minutes. Durant lesquelles on a parlé de tout et de rien commençant par la linguistique et finissant avec l 'activisme . 

Quand il m 'a parlé de la Tunisie , j 'ai eu l 'impression que ce monsieur connaissait mon pays plus  que je ne le connaissais . Il était au courant des détails de tous les développements historiques , sociaux, économiques , et politiques de mon  Bled .Ils connaissait le nom de plusieurs villes et villages tunisiens .

Mes trente minutes avec Noam Chomsky , furent les meilleures de tout mon séjour aux États Unis . J 'avais enfin pu voir mon idole que j 'ai découvert tardivement pendant mes premières années à la faculté des sciences humaines et sociales de Tunis .



5 commentaires:

  1. les grands hommes sont toujours humbles et gentilles :)

    RépondreSupprimer
  2. Et moi, j'aimerais te rencontrer un jour Lina.:)
    Bonne continuation.

    RépondreSupprimer
  3. Quelle chance que tu as eue ! Noam Chomsky est l'un des plus grands intellectuels vivants aux Etats-Unis de nos jours.
    Peut-être qu'un jour ses articles et livres seront plus largement diffusés en Tunisie.
    Anis

    RépondreSupprimer
  4. bravo pour une tunisienne intelligente et curieuse

    RépondreSupprimer
  5. Sincèrement bravo et bonne continuation.

    RépondreSupprimer