Accéder au contenu principal

Les Incidents de la Marsa : Salfistes ou Casseurs ?

Ce soir ( vers 22heures)  nous sommes sortis Azyz Amami , Kais Zriba , Arr Barr, Houssem Hajlaoui , Emine M'tiraoui, Mohamed Amine Hamzaoui  et moi pour changer l'air au Plug , Kobbet Lahwa La Marsa. Sur la route, à l'entrée de la Marsa nous avons remarqué la présence de trois paniers à salades qui roulaient à grande vitesse en allumant les feux de détresse. J'ai suivi le cortège par curiosité ; il se dirigeait vers Palais Al Abdelleya. La-bas nous fumes surpris par le grand nombre de policiers  déployés devant le bâtiment. Néanmoins nous n'avons rien aperçu d’inhabituel ou de soupçonnant... Je n 'ai pas vu de salafistes, non plus . Nous avons  donc continué notre chemin vers le "Plug".

La soirée venait de commencer quand le gérant nous a annoncé qu'il fallait quitter l'endroit avant minuit puisqu'on risquait une attaque de la part de salafistes et on nous a parlé de tirs de feu .... Deux minutes après les agents de sécurité sont venus évacuer l'endroit en urgence. Dehors Azyz et Hamzaoui ont beaucoup insisté sur place pour rester et j'ai du faire du chantage pour les en empêcher. 

Nous nous sommes dirigés du coté du Palais Abdelleya. Sur la route principale il y' avait beaucoup de voitures de flics et  de flics. Sur la chaussée  il y' avait du verre cassé et des pierres. Au loin j'ai aperçu des flics qui lançaient des pierres dans la direction de fantômes. Il n'y avait personne. Nous nous sommes arrêtés pour en savoir plus et c'est à ce moment là que ces derniers ont commencé à nous insulter en nous demandant de partir. Ils ont entouré la voiture ... Arr Barr criait : ils sont ou les salafistes? et c'est là qu'elle a reçu un coup sur le bras et nous avons eu droit à un ' Rawhou yan3andine rabkom" ... J 'ai démarré et Arr continua à hurler. A un certain moment nous avons reçu des pierres sur la voiture. Toujours pas de salafistes mais des jeunes, des adolescents qui couraient dans toutes les directions. Je dirais des casseurs ( une version confirmée par la suite par un officier de la police). Nous sommes allés chez Houssem . Chacun criait et donnait ses versions et sa vision des choses. J 'ai mis des statuts et j 'ai tweeté: il n'y a pas de salafistes ...
Des gens affirment les avoir vus . C'est là que j 'ai décidé de ressortir malgré le fait que les amis essayaient de m 'en dissuader . Comme je suis une tête de mule,   j'ai fini par les convaincre de sortir. 

De retour à la Marsa, le nombre des policiers était moins grand . D'un moment à un autre, des militaires  passaient dans leurs véhicules. Emine a quitté la voiture et est allé discuter avec un officier présent sur place . Ce dernier lui a expliqué que ceux qui se sont attaqué au Palais  Abdelleya le soir d'avant étaient des salafistes mais que ceux qui ont semé la pagaille ce soir étaient des casseurs venus d'autres quartiers. 

Sur Facebook, on nous a dit que le poste de police de la Marsa a été incendié . Une fois sur place nous avons pu constater que le bâtiment a été attaqué, que la majorité des équipements ont été détruits. Emine  a tout photographié. 











Photos by Emine M'tiraoui

Entre temps, j 'ai reçu un autre tweet me demandant d'aller à El Maalaga et c'est ce que nous avons fait. Et voici ce que nous avons vu sur le chemin : 






Nous avons continué notre chemin vers Carthage Byrsa . Devant nous il y'avait un panier à salades , une Partner et une ISUZU de la police. Je les ai suivi jusqu'au moment ou ils ont freiné pour heurter et faire tomber deux individus qui roulaient sur une Peugeot 103 . Celui qui était en arrière était un barbu ... un Salafiste? 

Les policiers nous ont empêché de les prendre en photos puisque nous n'avions pas de cartes de presse et nous ont proposé de nous amener au poste de police de Carthage Byrsa  incendié  le soir même:





Nous avons passé toute la nuit à chercher la vérité.A l'aube  , nous étions tous d'accord sur le fait que nous n'avons pas vu de salafistes mais des gamins qui commençaient à vivre leur adolescence . Des questions se posent ....

Commentaires

  1. témoignage : hier soir à 9h précise, je me dirigeait vers tunis, à hauteur de l'aouina (centre de télédétection) là où il y a possibilité de traverser la voie rapide, beaucoup de voiture et ralentissement des deux cotés de la route, j'ai d'abord pensé à un accident, puis en passant j'ai vu des deux cotés sur deux voies des camionnettes pleines de barbus avec qamis et drapeaux qui se rassemblaient, il y avait des barbus à pieds qui traversaient la route en faisant des signes à d'autres camionnettes pleines de barbus qui continuaient à arriver, de s’arrêter là, il y avait aussi quelques scooters avec barbus en tenue et drapeaux...arrivé à hauteur de la garde nationale j'ai fait demi tour et suis retourné pour mieux voir...les camionettes pleines de gens debout au point de ne plus pouvoir s’asseoir, quasiment tous en tenue qamis, j'en ai compté 10 de camionnettes des deux cotés de la voie. J'ai refait demi tour au lac et suis parti.

    RépondreSupprimer
  2. hier soir a 9h précise à l'aouina à hauteur du centre de télédétection (là où il y a une passage entre les deux voies rapides) ralentissement et bcp de voitures, j'ai pensé à un accident, en fait sur les voies de gauche plusieurs camionnettes (isuzu et autres) pleines de barbus en tenue (qamis) avec drapeaux, des deux cotés de la voie rapide. j'ai fait demi tour à la garde nationale pour mieux vérifier...j'ai compté une dizaine de camionnette de part et d'autre, qui s'attendaient, avec des hurluberlu au milieux de la chaussée qui faisaient traverser les camionnettes pour se rassembler...quelques scooters avec drapeaux...je suis renté au lac et fait demi tour de nouveau pour reprendre ma route.

    RépondreSupprimer
  3. Salut Lina! C'est la première fois que je lis ton blog. Au fait j'ai connu ton histoire et l'histoire de la Révolution tunisienne par ton livre "Tunisian girl". Je voulais te féliciter pour ta détermination et ta tenacité.
    Bravo!

    Alessandra

    RépondreSupprimer
  4. Salut Lina! C'est la première fois que je lis ton blog. Au fait j'ai connu ton histoire et l'histoire de la Révolution tunisienne par ton livre "Tunisian gril". Je voulais te féliciter pour ta détermination et tenacité. Qui dit que les jeunes sont un poids pour la société ou ne font rien, a vraiment tort! ce sont les jeunes qui peuvent et doivent changer le monde!
    Bravo encore!

    RépondreSupprimer
  5. je te soutiens publiquement Lina mais j'aimerais aussi que tu publie mon témoignage d'hier, qui n'est pas forcément contradictoire avec le tiens mais juste complémentaire...ceux que j'ai vu ne sont pas forcément des salafs (j'ai pas pris la peine de leur tester la barbe mais j'ai bien vu l'habillement et les drapeaux noirs) et puis ils sont peut être allés ailleurs qu'à la Marsa. Maintenant je suis d'avis que ce qui se passe profite principalement et quasi exclusivement à BCE...et ça me fait poser des questions

    RépondreSupprimer
  6. Lina, que vient faire ce panneau >< à La Maalga ????

    RépondreSupprimer
  7. félicitation la grève de la faim à porté ses fruits. je pense maintenant qu'il faut créer une ONG de blogueur pour plus d'infos http://abdou-nasser.blogspot.com nous essayerons de faire de même au Cameroun

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Posts les plus consultés de ce blog

Le droit à la différence par Zohra Ben khoud

L'auteure de ce texte est une jeune fille , une lycéenne au lycée Pilote de Kairouan. 
Parfois , je me pose des questions du genre  pourquoi on n'est pas tous nés au même endroit , au même jour, à la même heure ? Pourquoi il y' a t il deux sexes ? Pourquoi homme et femme ? Pourquoi blanc et noir ? Pourquoi mince et gros ? je réalise alors que cette différence avec laquelle on est venu au monde , assure l'échange culturel , la richesse intellectuelle , la diversité et la variété sociale . La preuve, sous le même toit , on trouve un homme et une femme , sans qui , il n'y aura pas de reproduction . J'en déduis alors qu'il faut être différent pour avancer . Différent de sexe , de religion , d'ethnique , tout cela ne peut être que bénéfique et enrichissant pour tout un chacun . On s'accepte en fin de compte pour la simple raison qu'on est génétiquement différent .
Toutefois , en grandissant , on essaie de tout créer à nouveau . Dieu nous …

حنان أو قصة "حارقة "

أحيانا تضعك الصدفة أو القدر أمام مواقف لا تنساها أبدا أو أشخاصا يتركون أثرهم على حياتك الى اخر يو م فيها … فلا تنساهم . سافرت الى مدينة كوزنشا الصغيرة في جنوب ايطاليا من اجل تسلّم جائزة منحتني اياها احدى المنظمات كتكريم على مجهوداتي من اجل دعم الثقافة المتوّسطية أو هكذا ارتأت لجنة التحكيم المتكوّنة من اساتذة من السوربون الفرنسية و عديد الجامعات الايطالية العريقة و في طريق العودة … قابلت حنان … وصلت الى المطار باكرا و قمت باجراءات التسجيل و دخلت قاعة الرحيل حيث جلست وحيدة مع كتابي … فجأة تقدّمت منّي فتاة متحجّبة عربية الملامح و طرحت عليّ مجموعة من الاسئلة باللغة الايطالية... حتما فهمتها فالايطالية و الفرنسية لغتي الثانية متشابهتان وسرعان ما لمحت الجواز الاخضر بين يديها فغمرتني سعادة كبرى … ها انّي قد وجدت رفيقة للسفر تؤنس وحدتي … فلقد أتعبتني الوحدة التي أعيشها في كلّ سفرة و تعدّد ت السفرات و الدعوات لالقاء محاضرات و المشاركة في نقاشات
رسمت ايتسامة عريضة على وجهي و أجبتها عن سؤالها باللهجة التونسية تبادلنا اطراف الحديث لبعض الوقت و تطّرقنا الى مواضيع مختلفة و لمّا وصلنا الى مو…

في ايقاف جريح الثورة مسلم قصد الله

“اغفروا لي حزني وخمري وغضبي وكلماتي القاسية, بعضكم سيقول بذيئة, لا بأس .. أروني موقفا أكثر بذاءة مما نحن فيه”  ― مظفر النواب


لم أجد كلمات أخرى أنسب لأستهلّ بها كتابة هذه الكلمات عن الفضيحة المأساة التي يعيشها جريح الثورة مسلم  قصد الله  أو  مسلم الورداني . نعم هل هناك موقف أكثر بذاءة من القاء جريح ثورة في السجن على خلفية احتجاجه أمام مقرّ المعتمدية  نعم في بلد الثورة و في بلد الانتقال الديمقراطي و العدالة الانتقالية  يجد الأبطال أنفسهم وراء القضبان لحرصهم على مواصلة الطريق و انجاح ثورة نهشتها الوحوش و تحاول القوى الظلامية و الرجعية واالانتهازية تحييدها عن مسارها بكلّ  و      الوسائل والطرق يتمّ اصدار بطاقة ايداع بالسجن في حقّ مسلم فيمرّ الخبر وصت صمت رهيب و كأنّ الأمر حادثة عابرة و ليست بفضيحة دولة و فضيحة شعب .نعم هي فضيحة شعب انتهكت كرامته مرات و مرات و هو صامت خاضع خانع ... هي فضيحة دولة تهين شعبها لا بل أبطال شعبها ناسية أنّها في خدمة هذا الشعب . 
.مسلم  ذلك الشاب الذي فقد ساقه نتيجة الاهمال الطبّي و التعامل بلامبالاة مع ملف شهداء الثورة و جرحاها لا مبالاة يشهد عليها التحاق جريحي ثورة …