vendredi 11 novembre 2011

De la révolution ... de Souad Abderrahim

Le 25 Décembre 2010, quand je suis sortie dans les rues de Tunis avec plus de 300 personnes pour manifester mon soutien aux habitants de Sidi Bouzid qui subissaient la violence sauvage de la police d'un régime en agonie ( ici , ici , et ici) je n'avais jamais pensé que les habitants de Sidi Bouzid ont occupé les rues de leur ville et ont accepté de se faire attaquer par les chiens enragés de Ben Ali, d’être exposés aux méfaits des bombes lacrymogènes et de se faire tuer par des balles réelles juste parce qu'ils voulaient restituer la polygamie dans ce pays qui n'a jamais été aussi polygame qu'on ne le pense ... qu'Ils ne le pensent . En effet, bien avant la promulgation du Code du Statut Personnel le 13 août 1956, les hommes tunisiens n'étaient pas des fervents polygames. Les cas de polygamie en Tunisie étaient rares ...

Ce jour-là je pensais que nous étions sortis dans la rue pour dire non à la pauvreté engendrée par la corruption et le népotisme. D'ailleurs les nouvelles qui nous venaient de Sidi Bouzid nous indiquaient que les gens de la région étaient entrain de scander des slogans qui allaient dans ce sens là. Je pensais qu'on était là pour nous indigner par rapport à la violence sauvage déversée par des policiers furieux et acharnés sur des citoyens pacifistes qui ne faisaient que réclamer leurs droits humains les plus simples et les plus primordiaux. De plus quand le premier martyr, tué pendant les manifestations , est tombé à Menzel Bouzayene, je ne savais pas que les forces de l'ordre lui ont tirées dessus parce qu'il a été pris en flagrant délit de courir comme un fou dans les ruelles de la petite ville appauvrie et de crier son besoin d'épouser 4 femmes ou d'appliquer la "chariaa", je pensais qu'il en avait marre de sa situation socio-économique et qu'il rêvait de changer les choses améliorer sa situation et celle de centaine de milliers de ses 'con-patriotes' qui vivaient la même souffrance .

Visiblement, je me suis trompée. J'étais tout à fait à coté de la plaque en ayant ces pensées et ces convictions. D'ailleurs, je n'étais pas la seule puisque les milliers de personnes qui ont occupé l'Avenue Habib Bourguiba, un certain 14 Janvier 2011, n’ont pas scandé une seule fois le fait qu'il voulait avoir un état musulman dont le pouvoir est totalement et uniquement basé sur la "Chariaa'. Je me suis trompée car j'ai remarqué que le parti majoritaire (s'il est majoritaire puisque je ne savais pas non plus qu'on est majoritaire en ayant 40% des places) de notre Assemblée Constituante ne semble pas vraiment s'intéresser aux problèmes fondamentaux de la population tunisienne qui a dit non.

Personnellement, j'ai remarqué que certains des leaders de ce parti ne ratent aucun passage médiatique pour nous rappeler que nous sommes un peuple perdu, errant, impoli pourri, mécréant , pervers , injuste , sans éthique ... sans principes, voué au châtiment et à l 'égarement lointain et qu' ils sont là pour commander le convenable et interdire le blâmable , pour nous montrer le chemin de la repentance . J'ai surtout senti cela en entendant les déclarations de Mme Souad Abderrahim, le leader dit moderniste progressiste de ce parti...
Oui je me suis retenue de commenter les propos de ces leaders maintes fois. Oui la politique ne m'inspire pas grande chose. Cependant, je n'arrive jamais à me la boucler chaque fois où je sens qu'un danger éminent menace les droits humains, alors que dire des droits des Femmes , moi qui se considère comme une Femme Libre ...
Non je n'ai pas pu me retenir en écoutant les propos scandaleux de Mme Souad Abderrahim, des propos qui dégagent une haine injurieuse contre envers une catégorie du peuple tunisien : Les mères célibataires. Venant d'une femme c'est plus que scandaleux alors que dire si cette femme est une mère. Mme Souad pense que la solution pour ces femmes n'est guère un suivi psychologique et social mais c'est plutôt l'indifférence et l'ignorance. Pour elle, le fait d'aider ses mères célibataires présente une menace à nos bonnes mœurs- d'ailleurs je me demande si cette dame en a- ils encourageraient sûrement d'autre filles et femmes à errer ...

C'est vraiment surprenant Madame mais je ne peux que vous poser une seule question: Quels sont vos programmes pour les hommes célibataires puisque l'acte sexuel qui engendre une progéniture nécessite la présence d'un mâle et d'une femelle, (vous comprenez sûrement ça vous qui êtes une scientifique " Macha Allah) un homme et une femme... Vous avez trouvé une solution pour une partie et vous avez oublié de parler de l'autre partie impliquée dans ce que vous considérez comme crime ...D'ailleurs je suis très curieuse et je voudrais bien connaître votre avis par rapport à cela.
Madame vous qui vous se considère comme une femme, vous avez condamné d'autres femmes. Vous avez considéré le fait qu'elles soient des mères célibataires un crime. Madame ce que vous avez considéré comme adultère implique la présence de deux parties, vous avez condamné une partie et omis de nous citer les condamnations de la deuxième partie. Madame ce que vous avez fait est une atteinte aux droits humains. Madame, vos propos sont pleins de haine et favorisent la ségrégation entre les sexes. Madame à un certain moment vous n'avez pas trouvé de réponse à la question posée par une autre femme qui a toujours milité pour les droits des femmes et qui participait au même programme à la radio votre réponse fut : "je ne suis pas juriste pour pouvoir répondre ". Madame je pense que votre culture ne vous a pas permise de lire les travaux de Tahar Haddad (Diplômé de l'université islamique de la Zeitouna) et ceux de Kacem Mohamed Amine et de suivre le militantisme de Grandes Femmes comme: Bechira Ben Mrad, Dorria Chefik, Houda Chaaraoui, Naouel Saadaoui, ainsi que d'autres femmes qui continuent à militer aujourd'hui pour l'égalité totale entre les hommes et les femmes.  Madame , ces femmes sont généralement les victimes de notre société . Elles sont souvent les victimes de viol, d'abandon et d'ignorance . Madame saviez-vous qu'en condamnant ces Mamans on condamne surtout les enfants  qui n'ont rien à faire dans cette  situation ( quoique votre position ne m 'étonne guère puisque le président de votre parti a parlé de ses intentions d'interdire l'adoption et a traité ces petits bouts de chou innocents de bâtards ) . 
Madame une société qui se dit et qui se veut juste doit prendre en charge tous ses citoyens et toutes ses citoyennes si on juge pour certains d'entre eux qu'ils sont coupables ou qu'ils ont fauté.

Donc vos points sur les "i" vous pouvez les garder pour vous le mal est déjà fait.

7 commentaires:

  1. Bonjour, j'ai suivi votre combat je suis fier de vous, j'ai aimé avoir une fille comme vous, je voudrai bien vous adresser ce petit conseil: continuez votre combat et ne tombez pas de nouveau dans leurs pièges: les droits des martyres, la justice, les libertés, la pauvreté, le chômage, le droit à une information libre et indépendante... ils sont forts dans leurs techniques de déviations des attentions, je les connais depuis les années 80 au campus à l'ENIG de Gabès...Ils savent attirer le peuple avec des questions populistes...Ne tombez dans leurs pièges...Bon courage

    RépondreSupprimer
  2. Ajoutons a cela qu une mère célibataires implique enfant !! Devra t on jeter des enfants dans la rue ou mieux encore les séparer de leur mère pécheresse !

    J ai mal au coeur que nos soit disant intellectuel "docteur en pharmacie" soit au moins capable d 'exprimer son opinion même s'il ne plait pas avec plus de diplomatie et. Respect

    RépondreSupprimer
  3. pffffffffffffffffffffffffffffff ...
    mais quel article !!!!!!!!
    donner de l'aide à ces mères célibataires encourage le sexe et les relations hors mariage .
    Bellahi e7na na9sin HAM ... normalement c'est cette mère qui doit donner de l'argent à l'état car elle participe à la destruction de la société.
    Une telle idée est convenable pour la france, l'allemagne,...,Israel mais la tunisie qui est un pay musulman.
    Moi je suis de Sidi Bouzid, quand la révolution a commencé, les gens ne demande pas de donner de l'argent à des femmes qui font le sexe alors que d'autres ne trouve du pain pour manger.
    pfffffffffffffffffffffffffffffff .....

    RépondreSupprimer
  4. Je n'en reviens pas d'entendre ces propos d'une génitrice, ses propos m'ont mis face à un "non humain". Je me dis qu'une Femme moderne n'a pu dire sciemment ces propos injurieux, c'était une erreur mais en fin de compte, elle le pensait puisque les marionnettistes qui la font bouger, ne l'ont pas rappelé à l'ordre et comme à leurs habitude, c'est un ballon d'essai qu'ils mettent dans le camps des tunisiens.

    RépondreSupprimer
  5. Meme Souad a condamné les meres celebataires . Ghannouchi va interdire l'adoption . tu as tte à fait raison LINA ;ils se taisent devant le père celebataire . tu sais pourquoi?
    parceque ces males seront majoriaire de leur parti hhhh

    RépondreSupprimer
  6. Lina, écoutes ça, ce discours est encore plus grave, ci joint le lien

    http://www.businessnews.com.tn/Ennahdha-invite-Hamas-et-Hammadi-Jebali-parle-du-6%C3%A8me-Califat,534,27617,1

    C'est encore plus grave que les propos de Mme Abderhim, là tu comprends vraiment ce qui nous attend

    RépondreSupprimer
  7. http://fr.wikipedia.org/wiki/De_l%27esprit_des_lois

    RépondreSupprimer