jeudi 28 avril 2011

Les Internautes Tunisiens pour la Patrie

Ce post a été écrit dans le cadre de la journée Jeudi 28 Avril, tous les internautes tunisiens pour la patrie :




Ce matin en me réveillant, je suis tombée sur une vidéo faite à la mémoire du martyre Nizar Slimi  (photo dans le billet en lien ). Nizar était un jeune de Regueb et qui a été tué par les balles de la police tunisienne. Mes larmes ont coulé. Ma relation avec Nizar Slimi n'a pas dépassé  une relation posthume de son coté  qui n 'a pas dépassé les quelques minutes pendant lesquelles je suis entrée chez ses parents , pris des photos de son corps atteint par les balles d'une police folle et les a interviewés. Cependant ce qui nous lit c 'est l 'amour de cette patrie et c 'est ce qu'a permis notre rencontre. 

Aujourd'hui j'ai l'impression que la majorité des leaders des partis politiques ont oublié Nizar, Manel Yakine, Narjess, et des dizaines des enfants de cette patrie qui ont donné leurs vies pour que nous vivions dans la dignité. Ces leaders politiques sont entrés dans une compétition frénétique pour avoir le leadership. Pour eux tous les moyens sont bons. Parfois ils s'entretuent verbalement , d'autres fois ils montrent une complicité schizophrénique. Oui la politique est un jeu sale très sale même. N 'oubliez pas nos martyres, leur sang couvrira vos visages d'une honte éternelle. N 'oubliez pas le sang de nos  martyres, ils ne pardonneront pas. 

 Comme jeune tunisienne je m'inquiète pour le sort de mon pays, je m 'inquiète pour mon sort aussi. Pour moi la situation n 'est pas claire. Je vois des extrêmes se battre pour gouverner le pays. Ces extrêmes me font peur. Pour moi ils symbolisent la dictature et tous ses malheurs. Je m'inquiète parce que les criminels sont toujours libres, je m 'inquiète parce que la police politique est toujours là et oeuvre de la même manière que celle de l 'avant 14 Janvier. Je m 'inquiète parce que mes  jeunes compatriotes se jètent dans l 'inconnu pour échapper à la faim. Je m 'inquiète parce que la justice dans mon pays n 'est pas encore juste... Et la liste est très longue.

Les dangers qui nous guettent sont énormes. Ce qui a été réalisé est grand. Un dictateur a été chassé par le peuple mais les enjeux sont grands. Si les tunisiens ne s'unissent pas pour le bien de ce pays, ils risqueront grands. Je pense que la seule solution  qui puisse nous aider maintenant c 'est une union qui nous aidera à construire notre démocratie. Unissons nous tous et toutes pour nous tous et toutes. Faisons réussir nos élections de l'assemblée constituante. Construisons une Tunisie moderne et démocratique, une Tunisie ou chaque Tunisien pourra vivre dignement et librement. Agissons maintenant. 

15 commentaires:

  1. S'unir, oui et comment?
    J'ai lu que samedi dernier, un jeune parti issu de l'après révolution a intéressé un nombre important de citoyens qui ont assisté à leur 1er meeting organisé à l'américaine avec écrans extérieurs pour ceux qui n'ont pas trouvé de places , animation pour les enfants pour que les jeunes parents puissent être attentifs à leur programme et à leur séduction... Ces jeunes technocrates ont bien ciblé les sceptiques de la gauche confondue avec ses écartements et les partis des islamites qui sont bien organisés mais emploient un double discours qui ne passent pas ( heureusement!)

    Un front patriotique ,révolutionnaire et de gauche, est-il possible? Tout d'abord, il faut faire barrage aux anciens du RCD qui reviennent sur la scène politique avec un nouveau parti pour essayer de reprendre le pouvoir à la ZABA.
    Ensuite, faire un barrage aux salafistes et aux islamistes de tout bord en essayant de nous faire avaler la couleuvre avec leur modèle à la turque et leur démocratie. Ils oublient que la Turquie est un pays laïque grâce à Ataturk et le parti islamiste, actuellement au pouvoir, n'est pas démocratique car la liberté d'expression est interdite ...
    Certes, il faut agir pour contruire une démocratie durable basée sur la justice, la dignité, le partage des richesses, la liberté d'expression, le bonheur pour tous ...
    Enfin,je ne suis pas jeune et je m'inquiète aussi...mais je reste optimiste pour un avenir plus radieux grâce aux jeunes Tunisiennes et Tunisiens.
    Bonne journée!

    RépondreSupprimer
  2. Ce qui nous manque à ce que je vois est l'union, la solidarité et surtout la conscience.
    L'union autour d'un seul et unique objectif! sauver notre pays et aller vers l'avant. un mot de l'ancien premier ministre me revient toujours à la tête : "Al wadh3 da9i9"!! et oui ! notre situation est vraiment critique..
    Notre solidarité qui a fait de nous un exemple après la fuite du déchu s'est évaporée! On étaient tous solidaires contre les saccageurs et les milices, à protéger nos magasins, nos voisins et nos maisons.. et nous y voila maintenant, chacun son avis, chacun ses priorités..
    On a besoin d'être conscient de ce qui s'est passé, de se rappeler toujours nos martyres, du faite que cette révolte est celle de la dignité, rien d'autre que la dignité, alors laissons notre Tunisie comme elle était toujours, prenons ce que la révolte nous a donné sans entrer dans les débats de laïcité et islamisme.. pour le moment d'autres sujets sont plus importants..

    RépondreSupprimer
  3. Hi Lina, once again reading your column gives me a smile and a good feeling. However I can't say that I totally agree with you.
    First, I'm also worried about the future of the country, as a Tunisian living abroad I haven't been able to participate in the developement and changing of history as you and Nizar R.I.P. (his and others death can not just be in vain, at least they will allways be remembered and when you as you did today choose to write a column about these martyres you justify their struggle and martyrdom even if that doesn't bring them back to their loved ones. I at least hope that the wounds can go away slowly but surely knowing that several people mourn them and not just their closest relatives) have done to just mention two names, and to be honest I feel a little bit ashamed and guilty and wish that I could have helped my peers more but the conditions are what they are and even if I'm not the biggest commentator of your blog I hope that my opinions at least can add a new angle to the discussions as I try to consider all propositions from their angle and point of view.

    RépondreSupprimer
  4. But anyhow, in the old days elections would come and go and you wouldn't hear a single thing from the embassy cause as we all know the votes were rigged anyway. And guess what I haven't heard a single thing from the embassy now either and our country has just gone through what I consider the biggest thing since the declaration of freedom in 1956. To be honest I wouldn't be surprised if the same thing happens again but this time I won't stand still. Another example I know of a guy who wasn't able to go back to Tunisia cause he was risking to go to jail and all this because his brother in law was a member af a forbidden party, I'm not gonna pretend to know too much here and I am gonna admit that I don't know wich party it was but I believe that it was Ennahdha, at least that's how I've understood the situation.

    RépondreSupprimer
  5. Are we at a fragile point in history? Yes we are but, one got to stay positive. I would like to consider my views as punk rock as possible by not accepting the first ammendment I hear and allways questioning, not just for the questioning but to make sure that whatever the topic is, it's dealt with so as many differnt people and groups can benefit from it.
    But, and here it comes, to consider politics a dirty game is in my mind very dangerous. Well , for starters politics is about selling and buying differnt ideas, I know that I'm describing it as trading and as what a lot of people would consider the dirtiest of all things, but it doesn't have to be that way. It's actually what you do with your profit that decides if you're just or unfair and of course you should never force your opinions on anyone but you should have all the rights to express them. By saying that politics are dangerous and dirty business you risk letting other people take over the debate, people with extremist opinions that just search for the moment when people are afraid so that they can be "the trusting and righteous kind that will guide them into stability". I think you get my point so enough about that one.

    RépondreSupprimer
  6. You also wrote that Tunisians need to unite I totally agree with you but, remember we're a nation that's searching for it's identity and to find it we must embrace all of our different identities. I mean, we've got people of different origins and of different religions and they're all Tunisians. Being Tunisian doesn't mean being Muslim, no that's between you and whoever and/or whatever you choose to believe in. And what you choose to wear or how you choose to speak absolutely doesn't make you more or less Tunisian. There's a big mistake that humanity keeps doing over and over and that's wiping out the past. Am I a fan of the old regime? No, but I do admit that some things were actually done for the good of the country, obviously these are just a small portion af all things that have happened during tha last 23 years and certainly not at the end of the period. We also need to understand that many of the things that we suffer from go back to the time of Bourguiba. I know that a lot of people consider him the father of the nation and I am one of those, but we can't make him into a god. No, we need to dig deep into history and understand what did go down, what is going down and how we can change the future for the better of the majority.

    RépondreSupprimer
  7. I think I might have lost my point a few times and opened up too many parentheses, but what I would like to say is that we need to take over the freedom of speach and thinking cause that is in my eyes a theft of identity that we've been victims of and fuck censorship, there's nothing that's too holy to debate, I mean we're all humans so for the better sake of humanity bring everyone to the table and let them participate in the shaping of identity, life and a nation. Utilitarianism is a philosophy that tells you to do the things that give you the biggest plus in the end even if there's a few minuses along the way. I'm not so extreme as allowing killings as a real hardcore would but as long as no one and nothing is forced upon anybody and the majority and not just me can gain from it then I'm totally for it. Once again, these are only my opinions so feel free to debate.
    So to conclude keep up the good work and keep on informing people and making them aware of their roles and rights in society.
    Cheers!/Fères

    RépondreSupprimer
  8. I'm sorry for sending you a big comment but in all these different parts. I just got carried away and then it was too big. Hope you don't mind.
    Cheers!/Fères

    RépondreSupprimer
  9. Féres, vos commentaires expliquent votre éloignement géographique.
    La situation de la Tunisie depuis le 14 Janvier est plus complexe que çà.
    Le peuple Tunisien ne pourra jamais oublié les dictatures. C'est normal que l'inquiètude s'instaure au fur et à mesure que les élections sont dans moins de 3 mois.
    Il faut faire le bon choix en s'éloignant de ceux qui au nom de la démocratie font des promesses trompeuses. Oui pour l'union mais attention de ne pas tomber dans le parti unique. Oui pour un front pour empêcher que la démocratie soit bafouée.
    Je dis et redis que je reste optimiste. Les angoisses règnent mais il faut discuter avec les autres et réveiller les consciences avec des arguments pris dans l'histoire politique du pays,de la révolution des jeunes et des martyrs pour qui la vie avait le sens du sacrifice pour la liberté.
    Que la plolitique ne soit plus un jeu sale!!
    Quelle soit CLEAN!

    RépondreSupprimer
  10. I live in Sweden, so yeah I'm really far away from everything. And no I don't think there is a risk that people will forget how it was. But allways keep in mind that seeing people, situations, oppinions or whatever it might be as either black or white is the real dangerous thing and the favourite crime of dictators from every time and place.
    Deep down inside I'm also optimistic, and I totally agree that it's normal to feel anxiety and to be nervous considering the future of the country. Also, to quote your words: "Il faut faire le bon choix en s'éloignant de ceux qui au nom de la démocratie font des promesses trompeuses.", but besides the obvious ones who are these people and how can we find the "good guys" if we're only gonna examine a few of them.
    Thanks for the response.
    Cheers!/Fères

    RépondreSupprimer
  11. Tout ce que vous dîtes reflète l'état d'insécurité dans lequel nous vivons. Nous appréhendons tous l'avenir. Nous avons tous peur de ces forces obscures qui nous menacent. Cela émane d'un grand sentiment de patriotisme.
    Le mot d'ordre, à mon avis c'est: unissons-nous contre la régression.

    RépondreSupprimer
  12. Dear Lina,
    Thank you for your work, I would like to know if you would be interested to participate in a debate towards the end of this year.
    If of interest please email me at jakob@csaspeakers.com and I will forward you all the details.
    Thank you and have a nice weekend!
    Best wishes,
    Jakob

    RépondreSupprimer
  13. tous ensemble pour la politique de progré pour une évolution complète ,et pour pas tomber le pays dans le piège des extrémistes .

    RépondreSupprimer
  14. Dear Tunisian girl,

    I am trying to contact you to invite you to participate in a debate in Portugal in October this year and i was wondering if you could send me an email or telephone nr.if you prefer where i can contact you to discuss regarding this symposium.

    My email address is jakob@csaspeakers.com and my phone nr.is +376 735174 (Andorra)

    Look forward hearing from you, thank you.

    Best wishes,
    Jakob

    RépondreSupprimer