samedi 4 juin 2011

Chapeau Bas pour les Forces de l'Ordre

Depuis le 14 Janvier je continue à observer les forces de l'ordre et leurs actions. J'ai vu des infractions de leur part mais j 'ai pu aussi voir certaines de leurs bonnes actions. J'ai beaucoup parler de la violence policière que j'ai toujours condamné , que je condamne et que je condamnerai pour toujours mais aujourd'hui je vais parler du bon coté des choses:

-Merci aux policiers qui subissent la violence verbale  et parfois physique des marchands ambulants qui ont envahi la majorité des trottoirs de la ville de Tunis et autres villes. Ces policiers sont insultés et  parfois agressés mais continuent à essayer d'établir l'ordre.

-Merci à tous ces policiers de la circulation  qui sourient à ces gens, je dirais à ces tarés qui les insultent gratuitement. Deux scènes que je n 'oublierai jamais. La première celle d'un conducteur qui double en troisième ligne au niveau de la place Pasteur  et qui descend insulter un policier qui ne  faisait que son travail. Une deuxième scène que j'ai vu près du tribunal de l 'Ariana : un conducteur venant dans un sens interdit, qui se retrouve  face  à une voiture de policiers roulant dans le bon sens  et qui refuse de leur céder la route et les insulte en plus. Quand les gens ont intervenu le bon monsieur a répondu qu'il faisait ça parce qu'il s'agissait de policiers. 

-Merci à tous les policiers qui essayent de combattre le crime et qui prennent des risques.

-Merci à tous les policiers qui ont résisté du temps de Ben Ali et continuent à le faire maintenant vu que les choses n'ont pas vraiment changé. 

- Merci à Samir Fernani qui croupit dans une  cellule parce qu'il a voulu dévoiler des vérités . 



13 commentaires:

  1. Tout à fait d'accord. Ils n'ont jamais eu le beau rôle et encore maintenant et certains d'entre eux ne méritent vraiment pas ce qu'ils subissent.

    RépondreSupprimer
  2. Tout à fait d'accord. Mais certains devraient faire leur mea culpa. Cela résoudrait pas mal de problèmes.

    RépondreSupprimer
  3. الحق حق
    L'habit ne fait pas le moine comme le titre ou la fonction ne fait pas l'homme. On n'est pas nécessairement malveillant, malfaisant, voire carrément diabolique rien que parce qu'on porte un uniforme, même si l'uniforme en question est celui d'un policier, comme il n'est pas du tout dit que toute personne qui porte la robe d'un imam soit la piété et la vertu même, loin s'en faut, pas que plus qu'il ne suffit que quelqu'un descende un jour dans la rue pour manifester contre l'oppression et l'injustice pour être sûr que cette personne n'a jamais elle-même pratiqué l'oppression ou l'injustice même à la plus petite échelle, au niveau de son propre microcosme. L'être humain est bien plus ambivalent et plus complexe que ne le laisserait croire une vision schématique forcément superficielle. D'ailleurs, par-delà les figures bien connues des tortionnaires sadiques, avec les forces de l'ordre, le vrai problème est celui de la structure tout entière et de sa nature répressive et non celui d'individus ou même de groupes d'individus spécifiquement inhumains.

    RépondreSupprimer
  4. OUI, pour la réconciliation entre le peuple et les gens honnêtes relevant des forces de l'ordre

    RépondreSupprimer
  5. Courage. Le plus symbolique a été fait. Le plus dure reste à faire.

    RépondreSupprimer
  6. Malheureusement, il y a trop beaucoup qui confondent les libertés démocratiques avec le chaos et l'anarchie. Par exemple, quand ils violent les lois de la circulation.

    RépondreSupprimer
  7. bravo leena pour ce sujet que personne n a tente aborde. tous veulent se faire heros apres la revolution sur le dos du policier . que de civisme manque le tunisien!

    RépondreSupprimer
  8. oui c'une très bonne recommence de ta part vers la police qui veille pour établir l'ordre en Tunisie, et je crois que tous les tunisiens doivent se méfier de ces 2 tarés comme vs le dit puisque c pas une belle image que ns voulons, et c sont pas les buts de la révolution. la révolution c pouvoir conserver le bon et reconstruire le le mauvais ...

    RépondreSupprimer
  9. la mentalité tunisienne est gravement malade et c'est pas des mois ou des années quand va la soigner il faut du temps pour que les tunisiens accèpte leur différence.nour

    RépondreSupprimer
  10. Il ne faut pas perdre confiance dans la police merci

    RépondreSupprimer
  11. l'histoire de mr samir friani est elle vrai ?pourquoi l'arrêter c'est ce policier peut donner des informations sur des policiers dangereux qui ont essayer de tuer un journaliste français ?

    RépondreSupprimer
  12. Il y sont toujours quelques bonnes hommes et femmes. Aussi des policiers qui sont policiers pour protéger et délivrer des gens et de rendre justice à des victimes. On ne doit pas laisser dérober l'éspoir par ces qui disent que tout le monde et mauvais. Et notre mission c'est de venir le bon à l'épanouissement. Par exemple comme toi avec l'estime de l'humanité sur conditions difficiles.

    RépondreSupprimer
  13. dix morts a metlaoui des tunisiens qui se tue entre eux ,et ni la police ni les militaires ne peuvent intervenir par peur de represaille et tous cela pourquoi ,deux enfants en mois de mars et un samedi dernier ,vont ils s'arrêter ou ils sont aveugle à ce point .la violence n'engendre que la violence .

    RépondreSupprimer