mardi 28 juin 2011

Non à l'Islam Politique, Non à la Violence Faite au Nom de l'Islam

Quand j 'ai dénoncé l'islamisme extrémiste on m'a traitée de mécréante et on a même demandé qu'on m'égorge. Voilà maintenant en moins de Trois jours des agressions contre des civiles sont été mises en œuvre  au nom de l'Islam. L'islamisme c'est l'islam politique , l'instrumentation de l'islam pour des fins politiques. Et ce que nous vivons aujourd'hui c'est un peu cela. 

Il y' a trois jours:une attaque sur une salle de cinéma qui projetait deux films dans le cadre d'un événement appelé : "Touche pas à nos créateurs" organisé par le collectif d'associations 'Lam Echaml'. Des gens ont été tabassés et blessés dont le propriétaire de la salle et mon père. La salle a été endommagée...La police n 'a pas agi ...

Une deuxième attaque sur la personne de Mr Kamel Jendoubi ...

Aujourd'hui une attaque devant le palais de Justice de Tunis qui a visé les avocats qui s'occupait du procès de l'attaque sur la salle de cinéma. Des avocats ont été sauvagement agressé dont mes deux chers amis: Abdennaceur Aouini et Leila ben Debba. Il parait que Maitre Aouini est dans un état critique.... La police n 'a pas agi à temps ...

Un bilan très lourd ...
 
On parle d'islamistes, de salafistes,  mais on parle aussi d'ex membres du RCD qui agissent comme étant  des islamistes. Ces agressions sont faites au nom de l'Islam. L’islam une religion de pardon et de fraternité est salie par de telles actions . C'est pour cela que nous devons tous agir ensemble et mettre fin à l'utilisation d l'islam pour des fins politiques. Séparons le politique du religieux, ne soyons pas très susceptibles aux mensonges et aux rumeurs   que ces personnes qui ne cherchent pas le bien de notre pays  essayent de faire circuler concernant l'islam et la politique. Exigeons la poursuite en justice et  la punition de ces personnes qui essayent de semer la pagaille dans notre belle Tunisie. Trouvons ensemble les vrais coupables...

3 commentaires:

  1. fière d'etre ami avec toi leena et de lire tjr tes status et tes commentaires

    RépondreSupprimer
  2. non également pour offenser notre dieu au nom de liberté

    RépondreSupprimer
  3. A mon humble avis, ce n'est pas tellement "'l'instrumentalisation de l'islam" qu'il faut dénoncer ou encore la séparation de l'islam et de laa politique qu'il faut rejeter. Il y a certains modes de pensée et d'action qu'il faut condamner et combattre d'où qu'ils viennent, quels qu'en soient les auteurs et les défenseurs et quelle que soit la base idéologique sur laquelle ils se fondent. Pour les victimes de tels actes, mais aussi pour tous ceux qui y sont radicalement opposés, il importe peu que ces actes soient vraiment pronés par l'islam (d'abord quel islam ? Celui des sunnites, des chiites, des wahabites, celui des malikites, des hanbalites, celui des sources, celui du Coran ou du hadith...? Et même si l'on peut se limiter aux seules sources à commencer par la première de toutes, vous y trouverez de tout, la chose et son contraire...) ou que ce dernier soit utilisé comme un prétexte. Cela ne change rien au fait que tel acte est condamnable, que telle attitude est inadmissaible et que telle pensée est à combattre de toutes nos forces. Il y va de notre salut.

    RépondreSupprimer