vendredi 30 décembre 2011

Délires d'une Blogueuse Dégoûtée (4)

Dans cette période de l'année, on observe généralement une  prolifération de billets intitulés "Mes résolutions pour l'année...." sur les blogs du monde entier . Le plus souvent, les gens se font des résolutions qu'ils  ne respecteraient jamais malgré leur détermination à le faire . Je n 'ai jamais fait cela et je ne vais pas le faire dans ce billet non plus. Je n'ai jamais été une personne  ordonnée et organisée. J'ai toujours vécu le jour au jour et à chaque fois ou j'avais planifié un programme je ne n'y ai jamais tenu. Donc je ne vais pas me mentir et dire que cette fois-ci c'est différent, que ça va marcher. Cela fait une année que j 'essaye de reprendre le travail sur ma thèse de Doctorat et je m 'y suis résolu plus d'une dizaine de fois mais je ne suis jamais arrivée à le faire. Un exemple d'une résolution non-respectée.

Je déteste cette période de l'année.  Le temps est généralement mauvais m'obligeant à limiter mes activités et déplacements. Ce temps fait remonter à la surface tous mes problèmes de santé qui sommeillaient pendant des mois des mois. Mes articulations s'enflamment et me font souffrir nuit et jour. Mon appareil respiratoire devient de plus en plus fragile. Parfois, la respiration devient un exercice très difficile pour moi...

 Je me suis endormie en essayant d'écrire ce billet. J'étais super fatiguée à cause de mes dernières nuits blanches. De plus j'étais en manque d'inspiration . Je peinais à trouver les mots adéquats pour décrire les deux agressions auxquels j'ai eu droit cette semaine ( ne vous inquiétez pas il ne s'agit ni de la police ni de bandits qui se sont défoulés en s'attaquant à moi et puis rien de grave) . J'ai oublié de vous dire bonjour il est presque 9heures du matin , et je suis toujours dans le lit. Je viens de re-partager ces billets là Bloody Day for Lawyers , Une Journée Horrible pour les Avocats et Trace de l'agression de l'Avocate Leila Ben Debba . Et voilà un commentaire qui vient foutre ma journée dans l'air : CHNOWA 3TAAT ITHAWRA???? ENNAHDHA, IL BATTALA, MA FAMMACH AMN, IL I3LAAM TA7T DHOGHT, IL 3ONF FI KOLL BLASA......3AAD KAAN HAKKA RAJ3OLNA BN ALI AU MOIN KAN FAMMA AMN WIL 5WEENJIYA YARJ3O LIL 7BOUSEET. 


Le bon monsieur réclame le retour du dictateur déchu sous le prétexte qu'il ne protégeait des Islamistes - et il précise bien qu'il s'agit d'Ennahdha-, qu'il nous offrait du boulot et qu'il n'y avait pas de chômage  sous son régime ( oh mon petit avec ton Ben Ali ce n 'était pas mieux de plus il faut comprendre que cette révolution a été entamée par des chômeurs et des jeunes marginalisés qui demandait , tu sais quoi ? : du BOULOT ). Selon ce bon Monsieur , Ben Ali nous garantissait la sécurité - Ici c'est ton égo qui parle  Monsieur , oui il te garantissait ta sécurité puisque tu faisais peut être  partie du troupeau qui suivait parce qu'il vivait plus ou moins  paisiblement et calmement et du coup oubliait les gens qui dormaient à la belle étoile été comme hiver et qui erraient toute une journée pour trouver  difficilement de quoi calmer leur estomac vide. Mon cher Monsieur tu as oublié ces gens qui ont été kidnappés , torturés ou même tués   parce qu'ils ont voulu changer cette situation ou juste parce qu'ils avaient une idée différente de celle du roi et ont essayé de l'exprimer . Tiens Tiens je tiens à te dire que la liberté d'expression est un droit humain fondamental . Est ce que tu le savais ? Mon cher ton égoïsme t'a tellement aveuglé que tu as oublié que des mères vivent encore dans l'enfer et la souffrance de la perte d'un enfant, d'un bout de leur chair , d'ailleurs leurs  enfants étaient : des femmes , des hommes , des vieux et des moins-vieux, des majeurs et des mineurs , des enfants aussi, des islamistes, des communistes, des indépendants , des religieux pieux , des mécréants ... Ton Ben Ali de merde n'épargnait personne !!! Tiens , tiens est ce que tu t'es mis dans la peau de ces parents qui sacrifient tout pour éduquer leurs enfants dans l'espoir de les voir travailler et avoir une place décente dans la société . Je ne  saurai jamais te décrire les sentiments d'une mère qui vend sa seule bague en or, celle du mariage ou sa chèvre  qui lui garantissait le lait pour la famille ou ceux d'un père qui rentre du marché abattu parce qu'il a du vendre ses moutons ou vache pour permettre à son fils ou sa fille de faire le déplacement à la capitale pour entamer ses études universitaires. Il doit lui garantir le foyer universitaire aussi . D'ailleurs , des étudiants et des étudiantes ont été condamnés à de lourdes peines de prison en 2009 parce qu'ils et elles ont réclamé le droit d'autres étudiantes à avoir un lit dans une chambre humide et dont le plafond est couvert de moisissure (photos) dans un foyer universitaire public - remarque: ceux et celles qui avaient leur carte rouge pouvait y loger pendant des années et des années . Certes des noms comme Zouhair , Hanène , Dhamir, Rafik , Emeni et la liste est longue ne te disent rien . Moi si , ça fait ravigoter en moi des sentiments de haine envers ton Ben Ali . Revenons aux parents qui ont tout sacrifié , ils se heurtaient souvent  à la réalité du chômage mais surtout du népotisme. Leur enfant a toujours été un élève puis un étudiant brillant, mais bon on a accordé  au rejeton de tel ou telle proche du pouvoir a eu la priorité pour travailler. Certes tu as oublié cela, peut être que tu as eu ce privilège aussi . Dis moi c'était quoi ton sentiment quand on privilégiait quelqu'un et qu'on le laissait devancer tout le monde dans une queue d'une centaine de personnes  dans un administration parce qu'il a donné des sous ou parce qu'il est le parent d'un des employés d'une administration ou d'un bureau de la Poste . Je parie que tu faisais cela toi aussi . C'étaient juste des exemples des performances et challenges de ton putain de Ben Ali , je n 'ai parlé que d'exemples que j 'ai pu voir directement , je ne saurai peut être pas parlé des souffrances des islamistes qui tout comme toi et moi sont des citoyens tunisiens et qui comme tout ceux qui avaient une opinion différente de celle du roi se sont retrouvées dans les cellules humides des prisons tunisiennes et dans les caves du Ministère de l'Intérieur. Mon cher, je ne comprends pas comment arrives -tu à déprécier les sacrifices d'un peuple de cette manière là ? Comment dénigrer le soulèvement d'un peuple qui a fait secouer le monde entier de la sorte?Est ce que tu faisais partie de la minorité privilégiée? Tu a souhaité que les Islamistes soient de nouveau dans les prisons . Est ce que c'est équitable de mettre des gens dans les prisons à cause de leurs idéologies? Je suis contre l'intégrisme , contre l'extrémisme et mes opinions sont à l' extrême opposé des leurs mais je ne souhaiterai jamais revoir mes concitoyens croupir dans des cellules parce qu'ils faisaient la prière dans les mosquées. Des Islamistes m'ont attaquée , m'ont dénigrée, m'ont décréditée, m'ont fait du mal mais je ne souhaiterai jamais le retour de Ben Ali pour qu'il m'en débarrasse. Nous sommes tous des Tunisiens mon cher. Les Islamistes qui se disent des modérés, une version que personnellement je ne croirai jamais , je combattrai leur intégrisme en écrivant , en les défiant dans des batailles d'idées et non pas en souhaitant le retour du roi de la corruption et de la débauche, un tortionnaire qui a ravagé  et  détruit des vies et des vies .  

Mon cher, il ne faut jamais souhaiter le retour d'une dictature pour éviter une autre . Cherchons à combattre ceux qui ont appuyé ces Islamistes. Combattons les vrais forces du mal , irrités par notre volonté et pour notre quête pour la liberté. Résistons devant l'impérialisme et le capitalisme sauvage- NB: je ne suis pas une communiste- . Continuons à nous battre pour faire avancer les choses. Commençons par nous mêmes. Faisons notre auto-critique.  Arrêtons de sombrer dans la corruption , changeons nos gestes quotidiens : arrêtons de griller les feux rouges , de profiter du vide administratif pour construire un étage non-autorisé  , de jeter nos poubelles partout , de cracher dans la rue. Commençons à lire, à nous cultiver , allons au cinéma , au théâtre. Essayons de faire parvenir la culture aux gens qui n'ont pas les moyens pour aller chercher la culture. Faisons de la pression sur ces endormeurs de couleuvres et restons vigilants pour que les gens qui pensent qu'ils nous représentent ne nous confisquent pas notre révolution , toujours en marche. Luttons pour préserver nos libertés individuelles et pour acquérir de nouvelles libertés et droits. Pleurnicher ne nous mènera nulle part. Arrêtons cette course à l’abîme et avançons doucement vers la gloire.    

Hier soir quand j'ai commencé à écrire ce billet je n'ai jamais imaginé que ça allait évoluer de cette manière là. J'allais parler de mon quotidien , de mes douleurs mais voilà un commentaire m'a fait déviée de mon sujet principal. C'est pour cela que je ne  fais jamais des résolutions . Sinon je ferai des souhaits : je souhaite que les libres de ce monde continuent leur révolution pour la dignité et la liberté, j'espère que 2012 sera l'année de toutes les révolutions . Bonne  Année à tous et à toutes. 

7 commentaires:

  1. عجبتني إنك مشيت طول لأصل الداء إلي هو عقلية التوانسة الي ما نعرفش كان باش تتبدل
    لينا انت وحدك اكتشفت الظلم متاع الرأسمالية و الاشتراكية و الشيوعية زادة و ما قالهالك واحد و هي انظمة في الأخر الحاصل دكتاتورية يا إما متاع مال و إلا متاع سلطة
    الزين عمل "خلطة" من هذا الكل و ابتدع نظام دكتاتوري هجين خاص بيه هو
    انت قلت انو بمجرد ناس عارضت آرائو حطهم في الحبس و عذبهم , ما يهمنيش شنية خلفياتهم الايدولوجية لكن حطهم الكل في الحبس كيما قلتي انتي
    لكن نحب ممكن حاجة واحدة لينا , لأني حاسك من داخل بالحق إنسانة طيبة و روح سمحة
    حاول إنك تسمع للإسلاميين و تشوف أفكارهم و تحط في بالك حجم المعاناة الي تكبدوها باش يطرحوا فقط صيغ لأفكارهم
    حاول انك بقدر ما تسمع عليهم تسمع منهم و عقلك يصفي انطلاقا من المنطق و الانسانية الحرة الي نشك انهم ينقصوك
    و في الآخر إذا كان ما قانعوكش نحب نقلك إنهم لا هوما لا أنا لا انتي نمثلوا الإسلام الحقيقي الصحيح يعني بعبارة أخرى الإسلام هو أسمى بياسر إنو يتعين على أشخاص بذاتهم
    إن شاء الله تكون فهمتني و شكرا لانك خذيت وقت باش توصل للسطور هاذي تقراها
    السلام عليكم :)

    RépondreSupprimer
  2. une phrase que j'ai vraiment du mal à comprendre:Cherchons à combattre ceux qui ont appuyé ces Islamistes. Combattons les vrais forces du mal , irrités par notre volonté et pour notre quête pour la liberté!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    RépondreSupprimer
  3. C'est un délire pourquoi cherchez vous à comprendre les délires ?

    RépondreSupprimer
  4. Je viens de lire tous votres délires d'une blogueuse dégoûtée. Pour moi que je suis étranger je pense que vous apportez un portrait reel et important de la Tunisie. Et parfois je trouve de sembleances entre votre pays et le mien. Aussi je trouve des sembleances entre votre pensée et la mienne. Je dois dire que je suis un peu pessimiste sur le printemps arabe mais il faut atendre pour voir.
    Permetez moi de vous souhaiter une bonne année et desolé pour les fautes gramaticales.

    RépondreSupprimer
  5. Très ému par tes doutes Lina.
    La route vers le PROGRES est semée d'embûches, rien n'est jamais acquis et l'histoire montre trop souvent que des libérateurs peuvent devenir de sanglants oppresseurs.
    Hélas la démocratie est parfois une voie royale pour des tyrans, car depuis qu'il est sur cette terre, l'homme -effrayé par sa condition- a toujours eu besoin de pseudo sauveurs.
    Lis ou relis ce discours de la servitude volontaire :

    Les hommes nés sous le joug, puis nourris et élevés dans la servitude, sans regarder plus avant, se contentent de vivre comme ils sont nés et ne pensent avoir d'autres biens ni d'autres droits que ceux qu'ils ont trouvés ; ils prennent pour leur état de nature l'état de leur naissance. On ne regrette jamais que ce qu'on n'a jamais eu. Le chagrin ne vient qu'après le plaisir et toujours, à la connaissance du malheur, se joint le souvenir de quelque joie passée. La nature de l'homme est d'être libre et de vouloir l'être, mais il prend facilement un autre pli lorsque l'éducation le lui donne [...] Ainsi, la première raison de la servitude volontaire, c'est l'habitude. Ils disent qu'ils ont toujours été sujets, que leurs pères ont vécu ainsi. Ils pensent qu'ils sont tenus d'endurer le mal, s'en persuadent par des exemples et consolident eux-mêmes, par la durée, la possession de ceux qui les tyrannisent.


    Étienne de La Boétie, philosophe, poète et ami de Montaigne, né en 1530. Discours de la servitude volontaire

    Courage Lina " il y a plein de gens qui t'aiment" et qui t'admirent.

    JP Lavergne

    RépondreSupprimer
  6. Très bon article !
    Et bonne année à toi aussi !
    Gael

    RépondreSupprimer
  7. C'est vraiment rare de trouver des gens qui paratgent nos idées et nos aspirations.Ton article me semble
    plus proche de ce que ressent les opprimés sous la dicatature de ben ali(je fais exprès d'écrire son nom en minuscule pour montrer à quel point, il nous a abaissé et minimisé). Melle je vois dans ton article non pas un délire mais une vérité, un temoignage pour exhausser la dignité tunisienne.Celui qui plaide pour le royaume heureux des aveugles et des sourds, celui qui est nostalgique pour le retour du dictateur, n'a jamais eu des larmes en quittant son pays pour échapper à ce mal, à cette vie de servitude, il n'a jamais souffert de ce sentiment amer lorsque tu vis dépourvu de tes droits et de ta dignité.Le jour où j'ai quitté la tunisie j'ai mis dans mon sac un petit bout de terre que je le conserve toujours sur mon bureau.Un petit bout de terre de mon pays dont je suis fière. Le jour du 14, ému,heureux et avec des sentiments confus de joie et de folie, j'approche mon nez pour sentir l'odeur de ce beau pays, je ne peux pas resister à un flot de larmes, un flot dont faute de courage il doit être pour moi un flot de sang dédié à ma terre natale.

    RépondreSupprimer