jeudi 10 janvier 2013

Notes de lecture: Réseaux Sociaux et Révolutions Arabes? de Mounir Bensalah

"Ce livre a pour premier objectif de rendre hommage aux cybermilitants de la région ... Alors ce livre, en plus de l'objectif de mémoire, est aussi un hommage à beaucoup d'"anonymes" qui ont travaillé dans l'ombre , des années durant, sans organisation, sans but politique pour faire valoir les principes de liberté, de droits humains et de démocratie dans l'espace  des pays arabes.......... Je souhaite rendre hommage à une décennie d'activisme sur Internet. Je souhaite aussi sauvegarder une partie de la mémoire de cet activisme, espérant que d'autres sauront  faire plus et mieux. J'espère également que les chercheurs s'intéresseront d'avantage à ce "phénomène".  C'est ainsi que Mounir Bensalah nous présente les objectifs de son livre PAGES de 283  intitulé "Réseaux Sociaux et Révolutions Arabes" et publié chez Michalon. 

La première partie du  livre retrace l'histoire du cyberactivisme dans plusieurs pays arabes et africains. Il revoit la relation entre Internet et les mouvements politiques arabes. Il commence depuis l'Iran (2009) ou les internautes ont défié la censure et ont réussi à mobiliser les gens pour protester contre les résultats de l' élection présidentielle. Il s'intéresse ensuite à la Tunisie, le point de départ
des soulèvements populaires qui ont ensuite secoué l'Egypte, la Syrie, le Bahrein et le Yémen.  Des  mouvements de cyberactivisme dans d'autres pays comme l'Algérie, l'Arabie Saoudite et le Sénégal y sont minutieusement étudié aussi. 

La seconde partie du livre décortique l'histoire de  la Blogoma (nom de la blogosphère marocaine) et celle du  cyberactivisme au Maroc, pays de l'auteur. Mounir Bensalah retrace l'histoire de ce monde virtuel depuis 2004 jusqu'à la naissance du Mouvement du 20 Février. Différentes expériences et campagnes de contestation  virtuelles y sont citées notamment la création de la plate-forme citoyenne et engagée :Mamfakinch.   

La troisième partie du livre est dédiée à des interviews de blogueurs et d'experts en nouvelles technologies qui ont présenté leur opinions par rapport au rôle d'Internet dans les soulèvements populaires dans les pays arabes et qui ont aussi parlé de leurs rôles respectifs dans le paysage du cyberactivisme. 



Mounir Bensalah, lui même, blogueur et cyberactiviste, très actif sur Twitter  a réussi à nous offrir un document très précieux pour l'histoire des mouvements militants  virtuels dans le monde arabe . Un document qui remet les pendules à l'heure dans un monde virtuel envahi par des gens vendus qui n'hésitent pas à propager des rumeurs, à dénigrer les cyberactivistes de la première heure et à salir leur image pour servir leurs maîtres, qui ayant compris l'importance et la puissance d'Internet n'ont pas hésité à les recruter  pour des fins pas très catholiques.    





4 commentaires:

  1. Je te remercie vivement pour ce témoignage.
    J'espère avoir rempli une partie de mon objectif énoncé dans ton billet.
    Amicalement

    RépondreSupprimer
  2. merci pour cette synthèse c'est intéressant

    RépondreSupprimer
  3. merci pour la synthèse,c'est intéressant

    RépondreSupprimer
  4. le lien svp pour votre nouvelle page facebook s'il y en a une .

    RépondreSupprimer