mercredi 7 avril 2010

Bizarre : une seance de cinema !!!


Parfois on peut tomber amoureux d'un film, d un bouquin , d'une chanson, d'un tableau , d'une pièce de théâtre, et c 'est mon cas avec le film Zirzis . Alors après en avoir parlé ici , j'ai décidé d'aller le revoir aujourd'hui au Mondial a la seance de 18h comme c'était annoncé sur une affiche a l 'entrée de la salle de cinéma . Je suis allée avec un ami a 18heures et on a demandé au guichet si le film avait déjà commence , la placeuse nous a répondu que le film a déjà commence depuis un bout de temps mais que nous pouvions entrer a la salle . A notre entrée j 'ai constate que le film était a sa fin alors nous sommes ressortis pour vérifier avec la placeuse si c'était bien la séance de 18 heures . Elle nous a répondus que non et que nous pouvions rester dans la salle jusqu'au commencement de la séance de 18heures alors qu'il était déjà 18h 15 . La question qui se pose ici : Que serait la réaction de quelqu'un d'autre qui ne connaît pas le film et qui se retrouve obligée\ de quitter la salle après 20 minutes de son entrée? Et que serait son impression a propos du film (20 minutes du film)?Et puis quand cette projection est presque terminée et que le générique du film n était qu 'a son début , les lumières avaient été rallumées et une musique de mauvais goût avait été lancée. Ici la question qui se pose : Quand est ce que les gérants ou les employés des salles de cinéma tunisiennes comprendront ils que le générique fait partie du film ?
Pour la séance de 18h , ou 18h30 , il n'y avait qu'un couple venant s'amouracher dans la salle, un homme et nous deux . Mais est ce une raison pour qu'un employé du cinéma vienne allumer les ampoules derrière l'écran de projection comme le montre la photo ci-dessus?, comme pour nous annoncer qu il fermait alors que le film n'était même pas a sa moitie ?est ce une raison pour que ce bon monsieur vienne vaporiser je ne sais quoi alors que nous étions encore dans la salle?

Franchement cette expérience a été horrible . D'une part la salle était vide (les gens s'en foutent de la culture et des films tunisiens) . D'autre part le comportement de certains et responsables de salles de cinéma et employés est intolérable(Si on annonce une séance a18 heures , il faut assurer jusqu'à la fin du film et non pas faire tout pour obliger les clients a partir ).
Dommage , spécialement quand cela concerne un film comme Zirzis un film qui a eu des prix dans différents festivals de cinéma un peu partout dans le monde.
Comment peut on traiter l'œuvre d'un réalisateur qui a tourné des mois et des mois de cette manière?

22 commentaires:

  1. malheureusement c'est une des tristes realité that we have to cope with...On sait pas pourquoi et comment ils osent le faire mais c'est fait...

    RépondreSupprimer
  2. Cope with? I had to leave the theater before the end of the movie and I payed money to watch the whole thing .Rather than coping with I would say fighting. We have to fight such an ignorance .

    RépondreSupprimer
  3. Did you tell him how you feel about it ?
    Or did you guys just left...

    RépondreSupprimer
  4. We tried to discuss with the man but he just left us

    RépondreSupprimer
  5. Do you think he recognized you are the free speech blogger or was it just bad manners ?

    By the way, do you have people recognizing you in the street and stop you to discuss a bit and cheer you, maybe even ask for autographs...

    or the other way around maybe ?

    RépondreSupprimer
  6. Are you making fun of me?
    Well , sometimes people stop me in the street because they are my friends on Facebook . Otherwise I m just a blogger . Why would they ask me for an autograph ?

    RépondreSupprimer
  7. Yeah autographs are way old fashion, i guess they would take a pic with you rather.

    You don't believe you have an impact on your readers ?

    You know i'm very curious about that workshop you guys have been to.
    But no one shares nor reports on what they have been doing and maybe learning.

    Are you planning to tell your students about it ?
    Can i come to the lecture ?

    RépondreSupprimer
  8. Impact on my readers ? I do not think so ?
    Are you sure that you are living in Tunisia?
    Telling my students about my blogging activities ? No thanks I don t want to find my self in jail for such a reason .
    The majority of my students do not know what is a blog ?
    So I guess talking about a blogging workshop in the classroom is not a genius idea .

    RépondreSupprimer
  9. Then if they don't even know what a blog is in the first place, what is your audience ?

    Colleagues ?

    You illustrated what i want to say, if your students do not know what a blog is then maybe step one is telling them what a blog is.

    RépondreSupprimer
  10. Even my colleagues do not know that I am a blogger . I am not in the USA . I am living here now. Can you imagine me talking about blogs in a Tunisian classroom and showing mine as an example ?
    Do you imagine me talking about Ammar there?
    Besides, do you imagine that all the Tunisian students have access to the web .The majority of my students do not even buy thier textbooks and if they have access to internet it is just to check their FB pages .

    RépondreSupprimer
  11. By fighting I don t mean real fight . I mean trying to change things even with just denouncing problems .Sometimes some decision makers come to read an article or even a blog post and take it in consideration .

    RépondreSupprimer
  12. i think that everyone is a decision maker and have the right to take in consideration everything wrong that encounter him...not only him even others ..that's to say we are responsible for ourselves and also the society we live in ...
    Actually, the big problem we face is the indifference toward matters and vicious habits we inconsciously tend to adopt, even let me go to say the problem is that we do not think abt wats goin on we still lack awareness among the majority of the society..

    RépondreSupprimer
  13. And this is what we have to fight rather tahn to cope with

    RépondreSupprimer
  14. come on ...lol... do u think that wat i meant by that expression; to give up!!!
    there is a figure of speech called "Irony"...im quite sure u heard abt it...

    RépondreSupprimer
  15. I didn t talk about the xpression to give up at all , I am talking about coping with

    RépondreSupprimer
  16. ken bel emken bech tetkallem 3la 7a99e9 fi wa9tha...ena mafhemtich bena societé mestensa...when thamma 3wajj ...lezzem tet3awwej c ce que tounis 3almetna ou ..

    RépondreSupprimer
  17. Bon je suis désolée ena manich du genre wine famma 3waj tet3awej et pourtant je suis née et j'ai toujours vécu en Tunisie. En ce qui concerne mon droit , j'ai voulu être remboursée mais le guichet était déjà fermé.Je ne vais pas réclamer mon argent chez la femme de ménage quand même .

    RépondreSupprimer
  18. le faite bech ettaleb b7akkek dns notre societé est jugé comme 3wajj...c ce que n7eb n9oul...enti ta3ref wel kol ya3rfou hedha..c ce que je veu dire par tet3awwej...

    RépondreSupprimer
  19. Tnajem etaleb b7a9ek ki yebdew famma nes wa9tha , mais il n y vait personne ghadi

    RépondreSupprimer
  20. arja3 ghodwa...a7sen mowasset men mowaten tounsi..

    RépondreSupprimer