dimanche 2 janvier 2011

GVO: Tunisie : Avocats molestés pour leur défense du mouvement social après Sidi Bouzid



Les avocats tunisiens résistent depuis les événements de Sidi Bouzid et ils en paient le prix.




Ils protestent sans discontinuer pour dénoncer ce qui s'est passé à Sidi Bouzid et contre la situation sociale en Tunisie. Voilà pourquoi le gouvernement a décidé de les ‘punir’. Il n'est pas de jour sans qu'émergent sur les sites de réseaux sociaux des nouvelles d'enlèvement, d'arrestation ou d'agression d'avocats.
 
Pour lire tout l 'article cliquez ici ( le lien est Amamrisé en Tunisie, utilisez un proxy)

2 commentaires:

  1. ne te casses pas la tete lina...el proxy khaddem...ammar et son maitre ont perdu definitivement la bataille de la com...pour chaque portable confisqué...10 autres filmeront l'evenement...fahem boukadouss a ete emprisonné pour ça...car il a vaincu la loi du silence...bonne continuation...

    RépondreSupprimer
  2. La Tunisie par sa propre définition est solidaire avec ses avocats.

    Si seulement elle savait ce que Fahem BouKadouss (parmi tant d'autres honorables citoyens incarcérés pour avoir pensé et agi dans la limite de leurs droits) est probablement entrain d'endurer maintenant sous les mains des sbirres du système: torture, mal-traitance etc !

    C'est justement à travers cette petite réaction que j'espère que tout policier enfin se libère de ce système qui l'étouffe autant qu'il étouffe sa propre victime: une vidéo de mal-traitance ou de torture in uetro (dans les caves du ministère), un vrai message de soutien à la volonté de liberté et de justice du peuple tunisien ou pourquoi pas tiens, rêvons un peu ... un gouvernement déposé par sa propre police qui doit savoir depuis le temps qui sent bon et qui sent mauvais dans le paysage politique et donc à qui donner le flambeau ?


    Tounsi jusqu'à le moelle ...

    RépondreSupprimer