vendredi 7 janvier 2011

Hier le Jeudi 06/01/2011 fut une journée horrible pour la jeunesse tunisienne, les communautés des blogueurs, tweeples et Facebookers, ainsi que pour  la communauté des artistes tunisiens.
De beau matin nous avons appris l 'arrestation à 6h 30 du matin du blogueur Hamadi Kaloutcha , arrêté chez lui par des policiers en civils. Ils ont aussi perquisitionné son ordinateur.









Par la suite nous avons tristement appris l 'arrestation du rappeur Hamada Ben Amor connu sous le nom de El General, chez lui à Sfax.


Mais comme un malheur ne vient jamais seul , l 'après midi des amis proches des blogueurs et activistes Slim Amamou et Aziz Amami ont annoncé qu 'ils ont perdu toute connexion avec eux. Ce matin nous sommes encore sans nouvelles de Slim et Aziz.



.
L 'étudiant Wael Naour a été lui aussi arrêté hier à Sousse suite aux actions protestataires organisées à la faculté des lettres.










J 'ai vraiment mal au cœur, voir des jeunes qui sont arrêtés juste pour avoir exprimé leur opinion. C 'est malheureux de voir ces arrestations se faire sans aucun respects des lois : dans aucun des cas cités un mandat d'arrêt n' a été   produit. 
C 'est de cette manière que la jeunesse tunisienne est récompensée en l 'année mondiale de la jeunesse dont l 'initiative du lancement fut tunisienne . 

20 commentaires:

  1. On a également peur pour toi Lina !
    Ceci étant dit il aurait bien fallu que quelques uns payent le prix de la liberté et subisse la furie ! Maintenant la question est : qui va protester pour ceux là ? comme on a protesté pour sidi bouzid ?

    RépondreSupprimer
  2. Tunisians have to stand together and throw out the tyran. Europe, America, China or any other country will not do it for you.

    It is no time for cowardness, unless you're planning to live your life in fear and misery, and let your kids suffer the same ill treatment and anarchy that you lived in.

    Be under no illusion people, there will be casualties, there will be torture and there will be blood and a lot of it. Maybe you will lose members of your family, maybe friends, maybe you will be the victim. It will not happen without it. Those bastards will not give up the throne easily. But it has to be done and it has to be done now.

    Fight, fight, fight, fight for yourself, for your future, for your kids' future, for a democtratic and civilised future...

    RépondreSupprimer
  3. Pour continuer d'entendre sa voix, tu pourrait pas mettre un lien (non-facebook) aux chansons d "El General" ?

    RépondreSupprimer
  4. Stop the dectator an free the prisoners.
    The time is right to free your country.

    RépondreSupprimer
  5. Brothers and sisters, keep fighting, do not fear the dectator and his followers.
    The whole world is watching and supporting you, you are not alone.

    RépondreSupprimer
  6. Freedom is what we are looking for, freedom is what we are waiting for, give as our freedom back, give us our money back.
    Your time is over Mr president....

    RépondreSupprimer
  7. Fais attention à toi.

    Le 9 octobre 1989, 70 000 personnes manifestent en criant « Wir sind das Volk ! » (nous sommes le peuple ! ), et passent devant le siège de la Stasi sans provocation : des bougies sont allumées sur les marches du bâtiment...

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Manifestations_du_lundi

    Appel aux manifestants et aux forces de l'ordre du 9.10.89:
    "Wir sind ein Volk! Gewalt unter uns hinterläßt ewig blutende Wunden!"
    "Nous sommes UN peuple! La violence entre nous laissera des plaies éternelles!"
    http://www.jugendopposition.de/index.php?id=1832

    J'espère que la police régulière et l'armée tunisienne auront la sagesse de bien accompagner ce processus.

    RépondreSupprimer
  8. actions speaks louder than words, we have to go on, to seek a change, to see a change, the very terrorists have signed up

    RépondreSupprimer
  9. Il faut se débarrasser des Trabelsi et tout ira mieux...

    RépondreSupprimer
  10. Voici l'argent volé du peuple Tunisien:
    Imed Trabelsi : http://www.medbusiness-holding.com/
    Belhassen Trabelsi :http://www.karthago.com/eng/

    RépondreSupprimer
  11. Tunisian Tv7.

    Shame on you, shame on you, shame on you...
    Stop the propaganda in favor of the tunisian government and in stead of that show the world how tunisian's suffers every day.

    RépondreSupprimer
  12. Courage mes frères, le monde nous regarde. Ce matin, la presse et les média étrangé ne parle que de la Tunisie et compare Ben Ali à Tchaoutcheskou le tyran !
    Nous sommes loin mais nos pensées sont avec vous car nos amis et notre famille sont aussi prisonniers de ce régime policier et corrompue.
    C'est une occasion historique que notre peuple ne peut laisser passer, c'est maintenant que le tyran et sa famille mafieuse doivent tomber, courage !!!

    RépondreSupprimer
  13. J'ai decouvert Tunisian Girl aujourd'hui (shame on me) et ne saurais exprimer la profonde admiration que j'eprouve pour toi Lina. Je n'ai pas ton courage et je te remercie de me le faire rappeler. Quelquesoit l'issue de ces evenements, on retiendra au moins une chose: notre jeunesse a ete exemplaire, elle a restaure l'image perdue de ce pays que nous affectionnons tant, le monde est admiratif devant des actions entreprises par les plus jeunes d'entre nous, le debat est de taille et la demarche exemplaire et c'est a des gens comme toi et a tous ceux qui n'ont plus la crainte de se mouiller que revient le merite. Bonne chance Lina, nous te devons deja tant de choses...Je ne vis pas a Tunis mais aux Emirats Arabes Unis et pour ce que ca vaut, je voulais te dire que la mobilisation tunisienne est etonnante ici. Nous essayons du mieux que nous pouvons de faire circuler l'information partout dans le monde et d'exprimer toutes les fois ou nous le pouvons notre soutien a cette Cause et notre douleur devant les pertes humaines. Courage.

    RépondreSupprimer
  14. Brothers and sisters,
    Do not give up, stand up to your rights and let the world witness what you are suffering each day.

    Victory of our nation is close by....

    RépondreSupprimer
  15. C'est très triste mais il faut garder espoir et continuer à vous battre.

    RépondreSupprimer
  16. Bravo et courage! Je viens de vous voir sur BFM-TV et ma fille, qui a peut-être votre âge, a dit la même chose concernant la peur des autorités qui n’est plus d’actualité, après avoir vu nos compatriotes assassinés.

    Mourad
    Etats-Unis

    RépondreSupprimer
  17. Brothers and sisters,
    Victory is close by, the corrupt government is going to neel down and admit all their mistakes in the last 23 years.
    The time is right to judge all corrupt basterds, and believe me they are so many that tunisian prisons are not big anough to welkom them all together.
    I face corruption my self each time I visit my dear country, it's all over in tunisia, in the airport, harbour, banks, and mostly between judges and police.
    Passing costums,driving car, building a house, obtein permissions of all kind, it's all possible but first you have to show them the money and pay. No way basterds we are not going to pay for our rights any more, anough is anough.
    Corruption is the cancer that kills any initiative to improvement and change, kill the cancer and make sure it will never hit the country again.
    The government words today looks brave and honnest, I hope it will be come truth,I hope we get them all including the trabelsi familie hoe invented corruption in our dear country.

    Mr President, if you dare to take the right measure, bring then the Trabelsi family to court, let them explain how they turned to be so rich in such a short time, take their money and give it back to the poeple.

    It's our way or the highway...

    RépondreSupprimer
  18. Brothers and Sisters,

    Did you see what I saw? did you hear what I heared?
    CHANGE is comming soon, keep going, keep fighting, victory is close by, freedom is close by.
    What a great day for our poeple, what a great day for our country.

    RépondreSupprimer
  19. Brothers and Sisters,

    What a great day, I can not describe how happy I am the dictator has left, our country is free, we are free.
    Let's stand together and build a free and democtratic country. Our future can only be beter.
    The job is done, there is no need to use force any more, only keep your eyes open and do not let the bastards get away and leave the country with our money. Some of them may already left but we will find them and bring them back to judge them for their crime's, judge them in front of a new independed Tunisian court.

    Please stop just for a while and let democracy take place.

    Ali form Holland.

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour à tous !
    Aujourd’hui 21 janvier 2011, J'ai suivi depuis Paris l’émission spéciale de France-Inter en direct de Tunis et je me suis régalé d’entendre toutes ces voix pleines d’espoir et d’envie de changement(s).
    Je voulais vous dire ma joie d’assister à la naissance de votre toute nouvelle démocratie. Je vous envoie un merci ému de Paris pour votre courage et mes condoléances aux familles de tous ceux qui se sont sacrifiés pour ce magnifique événement.
    Très amicalement,
    Jean-Claude, à Paris 13ème

    RépondreSupprimer